Mouss n’arrive pas à convaincre Luna de tester l’équithérapie

12 octobre 2019 01:54

Au centre de rééducation, Mouss engage la conversation avec Luna : « T’as fini ta séance ? Qu’est-ce qui s’est passé ? ». Elle réplique : « Rien ! Tout le monde me saoule, c’est tout ! ». Le jeune homme lance : « Mais moi je t’ai rien fait, hein ! ». La fille de Mirta s’excuse : « Je suis désolée mais tout le monde est en train de me dire ce qui est bon pour moi et ça me rend dingue ! ». Mouss demande : « De quoi tu parles ? ». La patronne du Celeste annonce : « Ma mère veut que je fasse du cheval ». Il est surpris : « C’est possible pour des gens comme nous ? ».

Elle lâche : « Il faut croire que oui ! Ça s’appelle de l’équithérapie. Et Bertrand vient d’en remettre une couche en disant que c’était pile poil le truc qu’il fallait pour moi ». Le jeune homme ne comprend pas pourquoi elle se braque : « Ça a l’air cool ». Luna lui confie qu’elle n’aime pas les chevaux. Mouss l’interroge : « Tu connais ? T’en as déjà fait ? ». Elle balance : « Bah non je viens de te dire que j’aimais pas ça ! ». Le jeune homme révèle : « Moi j’adorerais pouvoir en faire ! Je pourrais me la péter ! Mais j’ai pas les thunes ! ». La fille de Mirta s’énerve : « C’est ça en plus d’être chiante en fait je suis pourrie gâtée, c’est ça ? ». Mouss donne son avis : « Je dis juste que si tu peux te le payer, profite-en ». Luna n’a pas envie : « J’ai le droit non ? Je suis plus une gamine ! Ecoute, tu me saoules ! Pousse-toi ! Merde ! ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)