Babeth et Jeanne : LE CLASH à cause de Vincent !

25 septembre 2019 07:15

Dans les couloirs de l’hôpital Marseille-Est, Babeth engage la conversation avec Jeanne : « T’as vu la vidéo avec Vincent ? ». Elle réplique : « La pseudo interview ? Oui, j’ai vu ». L’infirmière lance : « Oui bah apparemment il aurait commis une malfaçon ! ». La directrice de l’établissement lâche : « Attends, tu vas quand même pas te faire retourner le cerveau par cette conne de Massilia News ? ». La femme de Patrick demande : « Bah si c’est pas ça, c’est quoi ? Il s’est pas écroulé tout seul ce putain de gymnase ! ».

Jeanne tente de lui faire comprendre : « Mais j’en sais rien de comment il s’est écroulé le gymnase. C’est un peu facile de s’en prendre à Vincent. Tu sais ce qu’il fait depuis mardi ? ». La mère de Léa répond : « Oui. Il aide les sauveteurs, comme tout le monde ». La fille d’Anémone révèle : « Il dort plus, il mange plus. Il est H24 avec eux pour savoir comment remonter les gamins ». Babeth donne son avis : « Peut-être qu’il se sent un peu coupable, non ? ». Jeanne est choquée par ses propos : « C’est vraiment ce que tu penses ? ». L’infirmière est à bout : « Tu comprends pas moi que j’ai ma fille qui est coincée là-dessous ? ». La directrice de l’hôpital Marseille-Est lui rappelle : « Et moi j’ai Mila ! T’as oublié ça ? ». Babeth s’excuse : « J’ai peur. Je suis fatiguée. Je dis n’importe quoi ». Jeanne indique : « Bon, les lits sont pleins, on a du boulot. Allez ». L’infirmière termine : « La bonne nouvelle c’est que les dons de sang arrivent de partout ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)