Samir, envoyé par Pavel, menace Shine et Max de les tuer s’ils n’assainissent pas leur réseau !

05 septembre 2019 07:52

A la blanchisserie, Max engage la conversation avec Samir : « Ça te plait ? ». Il réplique : « Tu crois que j’en ai quelque chose à foutre de ton jus de merde ? Tu crois que je suis venu parler de ça ? ». Le dealer dit : « Non. Ecoute, si c’est pas rapport à l’autre jour, on va trouver qui c’est qui a balancé le rencard. Ok ? Il faut vraiment pas que Pavel s’inquiète ». Son homme de main annonce : « Il ne s’inquiète pas : il s’agace ! Ceux qui doivent s’inquiéter, c’est vous ! ». Max tente de lui faire comprendre : « Il faut juste nous laisser un peu de temps. Le temps qu’on mène notre enquête ».

Samir explique : « Pavel pense que quand il y a des branches mortes, il faut les couper ». Le dealer promet : « Grave ! On va s’en occuper. Ça ne se reproduira plus ». Samir lance : « Je te le confirme. Ça se reproduira plus ». Shine s’énerve : « Attends, on a toujours été réglo avec mon mec ! On rapporte un max de thunes ! C’est dégueulasse ! ». Max lui demande de se taire pour ne pas aggraver la situation. L’homme de main de Pavel lâche : « Quand on s’énerve, c’est qu’on n’est pas tranquille ! Qu’on a quelque chose à se reprocher ». Le dealer essaie de justifier leur comportement : « C’est juste qu’on vient de s’installer. On a envie que tout roule. Laisse-nous une semaine. Une semaine. On trouve le maillon faible. On règle le problème. Ok ? ». Samir révèle : « En attendant je vais m’installer dans le quartier pour voir comment vous bossez ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)