Abdel met un marché dans la poche d’Eric : « C’est à prendre ou à laisser ! »

03 septembre 2019 18:33

Au commissariat, Eric lance à Abdel : « Qu’est-ce que vous savez exactement sur Pavel ? ». Il réplique : « Eh bien que vous le cherchez depuis des mois mais qu’en même temps vous n’avez rien. Même pas son visage ». Le Capitaine Norman dit : « Admettons. Et vous allez me l’emmener sur un plateau, c’est ça ? ». L’avocat confie : « Disons que j’ai un compte à régler avec lui. Une affaire familiale ». Le policier est au courant. Le fils de Karim annonce : « Et il s’avère que j’ai une cliente qui a rendez-vous avec lui ce soir ».

Eric l’interroge : « Elle a un nom votre cliente ? ». Abdel confirme : « Oui. Mais j’ai pas l’intention de vous le donner. Par contre, je voudrais passer un accord avec vous. Je m’arrange pour que vous puissiez identifier Pavel et vous vous démerdez pour faire sortir Francesco ». Le Capitaine Norman lui rappelle : « En fait je suis flic moi. Pas Juge des libertés ». L’avocat balance : « Mais c’est pas le deal que vous avez proposé à Francesco la semaine dernière ? Bah oui, je suis au courant ». Eric le questionne : « Vous attendez quoi de moi ? ». Abdel explique : « Je voudrais que vous mettiez en place un dispositif pour protéger ma cliente en cas de problème et que vous me garantissiez que vous n’allez pas intervenir. Je vais m’arranger pour que vous puissiez identifier Pavel mais vous ne l’arrêtez pas. Ça serait trop dangereux pour ma cliente ». Le Capitaine Norman hésite : « Qu’est-ce qui prouve que je peux vous faire confiance ? ». Le fils de Karim répond : « Rien. C’est à prendre ou à laisser ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)