Céline décide de calmer le jeu avec Nell

19 août 2019 07:25

Alors qu’il prend un café avec Céline à la villa, Vincent lance : « T’as eu le Docteur Hellier au téléphone ? Qu’est-ce qu’il a dit quand tu lui as tout raconté ? ». Elle réplique : « D’après lui, Nell fait une petite dépression post-partum. Il dit que c’est hormonal, relativement fréquent et sans gravité. Il est persuadé que tout va rentrer dans l’ordre dans les jours qui viennent ». Le compagnon de Jeanne est surpris : « Sans traitement ? ». La fille de Frémont dit : « D’après lui, oui. J’ai quand même insisté pour qu’il la voie mais il m’a dit qu’il n’avait pas à le faire, que cette histoire ne le regardait plus ».

Vincent lâche : « Tiens, comme c’est étrange ! Monsieur a déjà touché son fric »… La directrice juridique de GTS demande : « Alors tu me conseilles de faire quoi du coup ? ». Il donne son avis : « Ecoute, tant que tu ne sais pas ce qu’elle a derrière la tête, de ne pas la braquer déjà ». Céline le questionne : « Et d’accepter toutes ses demandes ? ». Le compagnon de Jeanne pense : « De faire au moins semblant de les considérer, oui ». Elle lâche : « On est bien d’accord que ce n’est pas du tout ce que tu me conseillais de faire la semaine dernière ? ». Vincent reconnaît : « Oui. Mais je ne pouvais pas du tout m’attendre à ce qu’elle réagisse comme ça ». La fille de Frémont suppose qu’il a raison : « Je vais aller la voir et essayer de calmer le jeu avec Nell. Tu peux me garder Gabin ? ». Il révèle avoir une conf call avec Sydney. Céline insiste pour qu’il la fasse d’ici. Son collègue cède.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)