Francesco secoue Barbara une bonne fois pour toutes !

31 juillet 2019 20:36

A la coloc, Barbara lance à Nathan qui danse avec Sabrina : « T’es mon idole ! Encore un petit effort et tu seras complètement nul ! ». Alors qu’Estelle et Francesco rentrent à l’appartement, la serveuse annonce : « Hey les copains ! On allait sortir. Vous venez ? ». L’esthéticienne est surprise : « Mais vous n’avez pas décidé de calmer un peu le jeu la semaine dernière ? ». Sabrina confie : « Jus détox. C’est bien pour alterner avec les soirées ». Le prof d’anglais révèle : « Et puis on a récupéré Barbara. Elle est en pleine forme. Elle a plein d’idées ! ».

Lorsque la fille de Léo parle du look de la soirée avec Sabrina, l’Italien l’attrape par le bras. Elle est choquée : « Tu fais quoi là ? Lâche-moi ! ». Francesco lâche : « Il faut que t’arrêtes de boire ! ». Barbara en a marre : « Oh ça va rabat-joie ! Venez les autres on se casse ! On va chercher les affaires ». Quand elle file dans sa chambre, l’Italien balance à Sabrina et Nathan : « Putain vous avez de la merde dans les yeux ou quoi ? ». La serveuse tente de le calmer : « Comment tu parles là ? ». Nathan demande : « C’est quoi le problème ». Francesco poursuit : « Putain qu’est-ce que vous attendez pour réagir ? Qu’elle ait un accident ». Sabrina dit qu’elle n’a pas bu tant que ça. Le prof d’anglais ne sait pas : « J’ai pas fait gaffe ». Sur la table, Estelle remarque qu’il y a de nombreuses bouteilles vides… Ils décident d’annuler la soirée. Barbara est motivée pour sortir seule quand même : « Vous faites comme vous voulez. Moi je me casse ! ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)