Kévin cède à la pression de Baptiste !

31 mai 2019 05:57

Alors qu’il arrive au commissariat, Kévin tombe sur Baptiste : « Qu’est-ce que tu fous là ? ». Il réplique : « Tu le sais très bien ». L’adjoint de sécurité lui rappelle : « Je t’ai déjà dit non. Je peux pas te donner l’adresse pour Mathis ». Le fils de Thomas et Gabriel lance : « Mais putain ça te coûte quoi ? Tu vas sur un ordinateur et si tu vois que c’est chaud, t’arrêtes ! ». Le demi-frère de Tom dit qu’il n’a pas le droit : « Il faut te l’expliquer comment ça ? ». Le copain d’Emma insiste pour qu’il lui note l’adresse de la famille d’accueil sur un bout de papier. Kévin tente de le raisonner : « On va se faire remarquer avec tes conneries ».

Le père de Mathis poursuit : « Ecoute, file-moi l’adresse, s’il te plaît ». L’adjoint de sécurité lâche : « Si tu fous le bordel là-bas, qui c’est qui va prendre cher ? ». Baptiste s’énerve : « Mais putain y’a jamais personne qui saura que c’est toi ! ». Le fils de Laetitia et Jérôme est persuadé du contraire : « Mais bien-sûr ! Ils sont pas débiles ici ! Ils ont bien vu que t’es venu me péter les couilles ! ». Le copain d’Emma demande : « Sérieusement, j’ai la haine. Mais tu me crois assez con pour aller foutre la merde là-bas dans la famille d’accueil ? Je sais très bien que si je fais ça on va pas le rendre le petit d’accord ! Tu sais très bien ce que j’ai vécu en foyer et comment ça a été dur pour moi non ? J’ai juste pas envie que ça se reproduise avec mon petit tu vois ? ». Léo arrive : « Y’a un souci Kévin ? ». Il répond : « Non. On discutait ». Quand il s’en va, l’adjoint de sécurité accepte d’aider son pote : « T’es débile ou quoi ? Bon ok, je vais voir ce que je peux faire. Mais je te promets rien ».

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)