Baptiste déteste le poisson d’avril de Thérèse !

28 mars 2019 23:08

Alors que Baptiste prend un café en terrasse au Bar du Mistral, Emma arrive : « Qu’est-ce que tu fais là ? ». Il répond : « Ecoute je sors de la salle de sport. Je t’attendais ». Sa copine cherche à savoir : « Donc le technicien d’internet est déjà passé ? ». Le fils de Thomas et Gabriel confie : « Je sais pas. En tout cas c’est Thérèse qui l’attend ». La mère de Mathis est surprise : « A ta place ? Non mais t’abuses là ! Pourquoi tu lui as demandé ? ». Baptiste annonce : « Déjà je ne lui ai pas demandé. C’est elle qui a proposé ». Emma pense qu’il n’aurait pas dû accepter. Il poursuit : « Mais tu sais comment elle est. Elle kiff rendre service aux gens ».

A cet instant débarque Thérèse après avoir fait du shopping. Baptiste la questionne : « Il est passé le technicien pour la ligne ? ». Elle lâche : « Mais t’as vraiment cru que j’allais attendre tout l’après-midi chez toi pour toi ? ».     Thérèse révèle : « Bah non, non. C’était un poisson d’avril ». Le père de Mathis est choqué : « Attends t’es sérieuse là ? Ça veut dire que si le mec est passé et qu’il y avait personne on va devoir attendre des semaines encore ! ». Thérèse s’en moque : « C’est pas mon problème ! Tu as ta vie. J’ai la mienne. Et je t’ai déjà demandé d’arrêter de me parasiter avec tes petites demandes à la con comme ça ! ». Emma balance : « Pour moi c’est pas vraiment la faute de Thérèse là ». Cette dernière la remercie de prendre sa défense : « Quand on joue, on peut perdre. Je te demande d’imprimer que je suis pas ta boniche. Bonne journée ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)