Voici pourquoi PBLV ne va pas parler des Gilets Jaunes !

 

Voici pourquoi PBLV ne va pas parler des Gilets Jaunes !

15 / 01 / 2019

 

De la mort de Johnny Hallyday à celle de Charles Aznavour en passant par l’effondrement des deux immeubles à Marseille ou encore à la victoire des Bleus pour la Coupe de Monde de foot, Plus belle la vie fait régulièrement référence à l’actualité. Selon la directrice éditoriale de la série de France 3, Christine Coutin, c’est une force.

« A chaque fois que nous plongeons au cœur de l’actualité, le public est touché. Plus belle la vie fonctionne comme un miroir de la société française », a-t-elle confié à AlloCiné.

Pour coller au mieux à l’actualité, la production est réactive : en cas d’événement majeur, elle contacte aussitôt l’un de ses 25 scénaristes. Celui-ci écrit alors une séquence d’environ une minute avec, souvent, deux ou trois comédiens, qui est ajoutée au montage d’un épisode déjà tourné. Mais les sujets n’ont pas tous le droit au même traitement. Pourquoi par exemple les Gilets Jaunes ne sont-ils pas abordés dans le feuilleton ?

Toujours dans une interview accordée à AlloCiné, Michelle Podroznik, l’une des productrices de Plus belle la vie a expliqué : « Impossible de parler des gilets jaunes car d’une part on est trop en avance sur l’écriture des prochaines arches, et d’autre part les événements sont instables et évoluent vite : on va attendre d’avoir un peu de recul sur ce mouvement ».

En attendant, dans les prochaines semaines, la série va parler du handicap, du prélèvement à la source, de la précarité, des difficultés financières mais aussi de la GPA et de la PMA (Gestation pour autrui et Procréation médicalement assistée).

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin