Yohan se laisse convaincre par Raphaël de faire le casse quitte à tuer Jean-Paul

02 janvier 2019 12:07

Raphaël lance à son frère : « Mais t’en as pas marre de la société, de tout ça ? Tous ces experts, ces comptables qui nous gonflent toute la journée ». Yohan répond : « Contrairement à ce que tu penses, non. Une entreprise, ça se gère ». Raphaël lâche : « Ok. Mais au moins que ça serve à quelque chose ! Qu’on ait de l’oseille putain ! ». Yohan balance : « Ah oui et tu voudrais quoi ? Qu’on se balade en jet, le nez dans la coke avec des putes ? ». Son frère confie : « Peut-être, ouais. Ne fais pas ta Sainte Nitouche. T’en meurs d’envie toi aussi ! ».

Yohan explique : « Vraiment pas, non. Pas contre c’est vrai que notre trésorerie n’est pas au top en ce moment ». Raphaël tente de lui faire comprendre : « Tu vois, ce plan, c’est une occasion en or. Boher va nous filer toutes les infos dont on a besoin. On aura le déroulé de la journée, le dispositif de la journée, tout. Il peut rien nous arriver ». Yohan indique : « Et s’il essaie de nous doubler ? ». L’homme en fauteuil roulant n’y croit pas : « Et ça serait quoi son intérêt ? On ne représente plus rien. Pourquoi les flics voudraient nous infiltrer. Allez, un peu d’action. J’en ai marre d’être bloqué dans ce putain de fauteuil ! Je te jure je vais crever si ça bouge pas un peu dans ma vie ! ». Yohan souligne : « On ne va pas faire ce casse juste pour te distraire ! Si on le fait, c’est pour de bonnes raisons ». Il accepte de faire la mission cette fois-ci et révèle qu’il tuera Jean-Paul au moindre problème…

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)