Jean-Paul à Abdel : « Je m’enfonce dans des mensonges. Je me dégoûte »

13 décembre 2018 09:04

Au cabinet, Abdel annonce à Jean-Paul : « J’ai un parloir avec Mathias à 17 heures. Du coup je lui filerais directement le produit dans la seringue ». Le Lieutenant Boher demande : « Et s’il est fouillé par le surveillant ? ». L’avocat réplique : « Après 15 ans de taule, normalement tu connais les techniques pour ne pas te faire choper ». Le papa de Lucie poursuit : « Bon, admettons que tout se passe comme prévu. Qu’il soit transféré à l’hôpital et qu’on arrive à l’exfiltrer ».

Le fils de Karim explique : « Il partira pour Barcelone avec un mec à moto ». L’ex-mari de Samia cherche à savoir : « T’as fait le nécessaire pour les papiers ? ». Il confirme : « Bien sûr. Encore un peu de courage et après-demain cette histoire ne sera plus qu’un mauvais souvenir ». Il espère qu’il a raison. Abdel cherche à savoir si ça va aller. Jean-Paul ne sait pas : « C’est complètement dingue ce qu’on est en train de faire là. J’ai l’impression que ma vie est en train de partir en vrille ». L’avocat le questionne : « Ce n’est pas uniquement lié à Mathias ? ». Le Lieutenant Boher avoue que non : « Je m’enfonce dans des mensonges de plus en plus pathétiques. Je me dégoûte ». A cet instant Alison apporte le petit-déjeuner. Abdel lui hurle dessus et lui ordonne de dégager…

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)