Babeth / Patrick : C'est reparti !

 

Babeth / Patrick : C’est reparti !

27 / 11 / 2018

 

Au Celeste, Babeth interroge Patrick : « Quand est-ce que tu comptes rentrer à la maison ? ». Il réplique : « Pourquoi ? ». Elle lâche en rigolant : « Ils ont livré la nouvelle plaque à induction. Il faudrait l’installer ». Son mari cherche à savoir : « C’est quoi ce prétexte pourri ? Je te rappelle que la dernière fois que j’ai fait du bricolage j’ai failli m’électrocuter ». L’infirmière confie : « Justement, ça fait longtemps que je t’ai pas vu à l’œuvre ». Le Commandant Nebout annonce : « Rien n’a changé. Je rime toujours avec carnage. Enfin, si tu veux que je t’aide ».

La mère de Léa révèle : « J’ai rompu avec Kaplan. Je sais que c’est pas un excuse mais c’était insupportable. Tu passais tes journées sur ton enquête. J’avais l’impression que tu me voyais plus, que tu préférais la Commissaire. Donc lui il était là, disponible ». Patrick la comprend. Elle poursuit : « On est devenus comme deux étrangers. T’as quand même cru que j’avais tiré sur elle. Je l’ai vu dans tes yeux ». Il reconnaît que c’est peut-être le cas : « Je crois que ça me déplaît pas de t’imaginer tuer une rivale ». Elle fait de l’hmour : « Fais gaffe de ne pas te prendre une balle perdue le jour où ça arrivera ». Le Commandant Nebout indique : « T’es forte, solide. Parfois j’ai l’impression que t’as pas besoin de moi ». Babeth lance : « C’est pour ça que t’as choisi une nana plus fragile. Pour la protéger, c’est ça ? ». Il avoue : « Oui ». L’infirmière dit qu’elle trouve ça con : « Parce que j’ai besoin de toi moi. T’es le seul qui arrive à me parler, à me rassurer ». Ils s’embrassent…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin