Anne avoue à Stan avoir envie que Patrick souffre !

25 novembre 2018 13:01

Alors qu’elle retrouve Stan, Anne lance : « Je ne sais pas comment tu fais pour revenir ici. Moi, ça me déprime cette maison ». Il réplique : « Moi pas. Je reviens souvent. Ça me fait du bien. Ça me fait du mal aussi mais ». Sa sœur poursuit : « Ça fait remonter les souvenirs. Quand ton père ouvrait la porte, on ne savait jamais si c’était l’amour ou la haine qui nous attendait ». Son frère indique : « Parfois il n’était pas là et nous étions que tous les deux. Regarde nos dessins. Je suis tombé dessus l’autre jour ».

La Commissaire Olivieri se soutient : « Quand on dessinait, le temps s’arrêtait. J’avais l’impression de réussir à te protéger ». Stan tente de la rassurer : « Mais c’était le cas. Si on reste unis toi et moi, on s’en sortira ». Anne lâche : « Sauf qu’on n’est plus des gamins. Je ne veux pas passer ma vie à regarder dans le retro ». Il l’interroge : « T’as revu Patrick ? ». Elle révèle : « Oui. Mais c’est terminé. Il veut à tout prix sauver son couple, sa famille ». Le jeune homme suppose qu’elle va partir alors. Elle poursuit : « Je n’arrive pas à me faire à l’idée. Partir comme ça sans rien faire. J’ai envie qu’il souffre autant que moi. Il m’a trahi ! Ça m’étouffe de le voir vivre alors que moi je crève ! ». Stan promet de ne pas la lâcher : « Je suis là pour toi. Peu importe que tu décides de partir, de rester ou même de te venger. Tu peux me demander n’importe quoi. Je suis prêt à tout pour toi moi ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)