Carole Leconte vérifie l'alibi de Babeth auprès de Patrick

 

Carole Leconte vérifie l’alibi de Babeth auprès de Patrick

07 / 11 / 2018

 

Au commissariat, Carole Leconte lance à Patrick : « Des nouvelles de votre femme ? ». Il confirme : « Oui. Je lui ai parlé de votre convocation et elle a été, comme dire… étonnée ! Bizarrement, elle a très mal pris que son mari lui demande de passer au commissariat pour répondre à des questions dans le cadre d’une enquête criminelle ». La substitut du procureur lâche : « Dont la victime est votre ancienne ou actuelle maîtresse. J’avoue que j’ai pas tout bien suivi ».

Le Commandant Nebout est catégorique : « Il ne se passe absolument rien entre Anne et moi ». Carole Leconte demande : « Quand est-ce que votre femme a prévu de venir pour se faire entendre ? ». Il explique : « Ma femme n’a pas pu tirer sur Anne Olivieri puisque le 1er novembre à 18h00 elle avait une réunion avec son boulot, son chef de service et toute son équipe à Marseille-Est ». Carole Leconte le questionne : « Et vous avez vérifié ? ». Il dit que c’est inutile : « En fait je suis passé le jour même avant la réunion et elle m’a dit qu’elle me rejoindrait peut-être après au restaurant. Et elle m’a rejoint ». La substitut du procureur termine : « Très bien Commandant. Merci ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin