Carole Leconte vérifie l’alibi de Babeth auprès de Patrick

07 novembre 2018 14:29

Au commissariat, Carole Leconte lance à Patrick : « Des nouvelles de votre femme ? ». Il confirme : « Oui. Je lui ai parlé de votre convocation et elle a été, comme dire… étonnée ! Bizarrement, elle a très mal pris que son mari lui demande de passer au commissariat pour répondre à des questions dans le cadre d’une enquête criminelle ». La substitut du procureur lâche : « Dont la victime est votre ancienne ou actuelle maîtresse. J’avoue que j’ai pas tout bien suivi ».

Le Commandant Nebout est catégorique : « Il ne se passe absolument rien entre Anne et moi ». Carole Leconte demande : « Quand est-ce que votre femme a prévu de venir pour se faire entendre ? ». Il explique : « Ma femme n’a pas pu tirer sur Anne Olivieri puisque le 1er novembre à 18h00 elle avait une réunion avec son boulot, son chef de service et toute son équipe à Marseille-Est ». Carole Leconte le questionne : « Et vous avez vérifié ? ». Il dit que c’est inutile : « En fait je suis passé le jour même avant la réunion et elle m’a dit qu’elle me rejoindrait peut-être après au restaurant. Et elle m’a rejoint ». La substitut du procureur termine : « Très bien Commandant. Merci ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)