Céline se montre extrêmement dure avec Frémont qui est envoyé aux Baumettes !

14 juin 2018 15:49

Devant le commissariat, alors qu’il s’apprête à être transféré aux Baumettes, Frémont tombe sur Céline : « Ma petite fille, tu es venue ». Elle lance : « Je voulais te voir une dernière fois. Je voulais graver dans ma mémoire le visage de l’homme qui a pourri ma vie, qui m’a rendu folle, qui s’est servi de moi comme un objet ». Il réplique : « Tu sais bien que c’est faux. Tout ce que j’ai voulu… ». Elle le coupe : « C’était pour essayer de t’en sortir ! Tu n’as jamais vraiment voulu me faire de mal ! Je suis juste une victime collatérale de tes saloperies ? ». Le retraité est choqué : « Comment tu peux dire une chose pareille ? J’ai toujours voulu te protéger ».

Ariane prend la parole : « Bon, vous règlerez vos comptes une autre fois, on est attendu ». L’avocate s’en moque : « Non. Juste une minute. Je voulais aussi que tu saches que j’allais défendre la famille Rondo pour que Bastien soit réhabilité ». Frémont demande : « Et moi ? ». Elle lâche : « Tu tu te démerdes ! Mais je ne me fais aucun souci, tu t’en sortiras toujours ». Frémont indique : « Je n’ai que toi ». Elle affirme : « Non. Tu es vraiment tout seul ». Son père, les larmes aux yeux, confie : « Tu auras ma mort sur la conscience. Je ne survivrai pas longtemps aux Baumettes. Tu ne peux pas renier. Tu es ma fille ». Céline lui tient tête : « Oh oui je le sais. Et j’en paie le prix ». Frémont se fait embarquer…

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)