Andrès (Pavel) sème le doute dans l’esprit de Patrick et Revel en demandant une protection policière pour Luna

10 avril 2020 06:50

Mardi 14 avril 2020 dans Plus belle la vie : Au commissariat, Xavier engage la conversation avec Andrès (Pavel) : « La fusillade à votre ranch, cette balle que vous prenez au Mistral, votre compagnon qu’on tente d’assassiner… Ça commence à faire beaucoup pour un homme qui n’a rien à se reprocher ! ». Il annonce : « Je vis un enfer depuis trois semaines. Je ne comprends pas ». Patrick lance : « Est-ce que vous aurez une idée d’une personne qui pourrait vous en vouloir ? ».

Le chef des dealers dit : « Non. J’ai pas de dettes. J’ai pas d’ennemis. Je suis juste un type qui fait honnêtement son travail ». Le Commandant Nebout lâche : « Alors pourquoi vous et votre femme êtes pris pour cibles ? ». Andrès affirme : « Je ne sais pas. Peut-être à cause du cheval que je lui ai offert ». Le mari de Babeth s’énerve : « Mais arrêtez ! Vous nous avez déjà servi ça pour expliquer l’attaque du ranch et pourtant on vous l’a pas volé votre cheval ». L’homme dit : « C’est peut-être une vengeance alors. Je sais pas je vous dis. En tout cas, il faut que vous protégiez ma compagne ». Le Procureur de la République est surpris par sa demande : « Vous voulez une protection policière pour votre compagne ? ». Andrès avoue : « Si c’est la seule façon de la protéger, oui, s’il vous plaît ». Xavier décide d’y réfléchir. L’homme file ensuite. Une fois seul avec le Procureur de la République, Patrick lui suggère de monnayer cette protection…

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)