Jeanne découvre que Jennifer a été soignée à l’hôpital Marseille-Est !

03 mars 2020 08:33

Jeudi 5 mars 2020 dans Plus belle la vie : A l’hôpital Marseille-Est, Babeth débarque dans le bureau de Jeanne : « Dis-moi, au fait t’as prévu quoi pour compenser l’absence de Gabriel ? ». Elle annonce : « Intérim contrat court. Et j’attends de pouvoir débloquer une ligne de crédit ». L’infirmière lance : « Ok. Et du coup on est censé s’y prendre comment en attendant ? T’as vu les cadences de malade que tu nous mets ? ». La fille d’Anémone se justifie : « J’ai pas de lit et pas de personnel, d’accord ? Et moi aussi je me tape des heures supp ! Le matin, le soir, la nuit et le week-end ».

La femme de Patrick lâche : « Donc t’as bien conscience que c’est pas que Gabriel que tu vas avoir en burn-out là ? C’est tout le service et à commencer par ma fille ! ». Jeanne dit : « Ecoute tu t’inquiètes, je comprends. Mais te fais pas trop illusions. C’est pas avec un nouveau médecin qu’on va devoir former qu’on va résoudre le problème ». Babeth balance : « Bah écoute ça fera toujours deux bras et un cerveau en plus ! On en est là ! J’ai calculé : on a le droit à 3 minutes par patient ! 3 minutes ! Tu te rends compte ? ». La directrice confirme : « Oui je me rends compte. Mais si je dirigeais une clinique privée je te dirais on va embaucher et on va refuser des patients. Mais c’est pas possible ». A cet instant, l’infirmière lui demande de signer le registre des entrées / sorties. Jeanne découvre le nom de Jennifer dessus. L’infirmière révèle : « C’est une espèce d’alcoolo qui a atterri ici après une bagarre. Pourquoi y’a un problème ? ». La fille d’Anémone termine : « C’est la mère de Mila ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)