Lucie et Jean-Paul découvrent une photo de Samia et Hadrien Walter en train de s’embrasser !

25 avril 2019 11:00

Alors que Jean-Paul regarde une photo d’Hadrien Walter et Samia en train de s’embrasser publiée par les médias sur internet, Lucie arrive et s’approche de son portable. Elle découvre l’image et lance : « C’est le Monsieur qu’on a vu l’autre jour chez maman ? ». Il dit non. A cet instant arrive Samia pour la chercher afin de l’emmener à l’école : « Allez ma puce on y va. T’es prête ? ». Elle lâche : « Pourquoi t’es en photo avec ton copain ? ». La prof de self-défense est surprise : « Ah tu regardes les infos avec ton père maintenant ? ». Le Lieutenant Boher annonce : « Non j’ai vu ça sur Massilia News ».

Samia demande à Lucie d’aller chercher son cartable dans la chambre car elle va finir par être en retard. Une fois seul avec son ex-femme, Jean-Paul l’interroge : « Alors ça y est, c’est officiel ? ». Elle répond : « Comme tu vois ». Il poursuit : « Il a même rompu ses fiançailles avec Iris ». La prof de self-défense cherche à savoir : « Où tu veux en venir là ? ». Jean-Paul donne son avis : « Nulle part. Je trouve ça un peu rapide. C’est tout. Ce mec-là se sert de toi ! Tu sais pourquoi il a viré sa femme pleine aux as ? Ce mec a les dents qui rayent le parquet ! Il choisit un cheval. Une fois qu’il a gagné bah il en change ». Samia balance : « Je suis désolé si t’es jaloux ». Il lui promet qu’il n’est pas jaloux mais juste inquiet. Elle lui rappelle qu’elle est une « grande fille ». Le Lieutenant Boher pense qu’elle va vite s’apercevoir qu’il a raison…

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)