Jordan joue sur la culpabilité de Baptiste

13 mars 2019 17:58

Alors que Baptiste prend un café en terrasse au Bar du Mistral, Jordan vient le voir : « Alors ça c’est marrant. On n’arrête pas de se croiser ». Il réplique : « Ah ouais, c’est marrant. T’habites dans le coin ? ». Le jeune homme confie : « Non. J’avais un rendez-vous pour trouver un taf mais comme j’ai pas d’adresse pour trouver l’employeur c’est chaud ». Le copain d’Emma demande : « Quoi, t’es à la rue ? ». Jordan répond : « Non. Mais tu sais comment c’est les foyers. Si c’est pour se faire agresser, je préfère encore être dehors ». Le frère de Thérèse lance : « Y’a personne qui peut t’aider ? ».

Le jeune homme explique : « Non. Quand je suis parti en centre fermé, j’avais trop les boules donc je voulais plus voir personne ». Baptiste lui propose de s’assoir : « Je comprends. Le centre fermé c’est pas cool ». Jordan annonce : « Cette cagnotte au foyer des peupliers, c’est pas moi qui l’avait volée ». Le fils de Thomas et Gabriel dit qu’il le croit. Le jeune homme poursuit : « Mais bon, c’est du passé. Et toi alors, raconte. Qu’est-ce que tu deviens depuis le foyer ? ». Le père de Mathis confie : « Moi ça va. On a été adoptés avec Thérèse. Et depuis je suis papa ». Jordan est étonné : « Si on m’avait dit ça quand on avait 14 ans je l’aurais pas cru. J’aimerais trop rencontrer ton enfant ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)