Nathan et Rochat s’inquiètent pour Aurélie

18 mai 2018 00:45

En salle des profs, Rochat interroge Nathan pour savoir comment s’est passé le premier cours d’Aurélie. Il confie qu’il n’en sait rien. Le Proviseur du Lycée Vincent Scotto lance : « J’espère que les élèves n’ont pas été trop durs avec elle. La pauvre ». Le prof d’anglais réplique : « Comment ça la pauvre ? ». Il poursuit : « Ce matin, ils étaient dissipés. Elle m’a semblé un peu inexpérimentée, un peu fragile ». Nathan balance : « Je vous avais prévenu que ce n’était pas forcément une bonne idée de l’engager mais vous aviez l’air d’y tenir ».

Rochat indique : « Vous croyez qu’Angela m’a laissé le choix ? ». Le prof d’anglais explique : « Elle ne se rend pas compte des fauves qu’on doit gérer ici. Les classes sont dures. Alors qu’Aurélie, c’est un petit oiseau. Elle n’a pas les armes ». Elle arrive à ce moment-là et entend leur conversation. Nathan la questionne pour savoir comment s’est déroulé sa première heure. Elle répond : « Très bien ». Le Proviseur insiste : « C’est vrai ? Ils n’ont pas été trop durs ? ». La fille d’Angela avoue qu’ils sont difficiles mais qu’elle trouve son poste de prof d’arts plastiques plutôt sympa.

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)