Jean-Paul conseille à Samia d'accepter l'aide d'Hadrien Walter

 

Jean-Paul conseille à Samia d’accepter l’aide d’Hadrien Walter

03 / 04 / 2019

 

Jean-Paul lance à Samia : « Qu’est-ce que t’as ? T’as pas l’air bien ». Elle confirme : « J’ai fait une grosse boulette tout à l’heure. Y’a le député de la circonscription qui est passé me voir pour me parler de mon appli et je l’ai confondu avec un harceleur. Je l’ai jeté comme un malpropre ». Il rigole : « Eh bah j’aurais bien aimé voir ça, tiens ». La prof de self-défense confie : « Après j’ai essayé de me rattraper mais bon ça la fout mal quand même ». Le Lieutenant Boher tente de la rassurer : « T’inquiètes pas. C’est un politique. Il en a vu d’autres ». Samia demande : « Il m’a laissé sa carte. Tu crois que je devrais le rappeler ? ».

Son ex-mari est persuadé que oui : « Evidemment. Si t’as l’appui d’un député, ça va t’ouvrir plein de portes ». Elle avoue : « En même temps vu la façon dont je lui ai parlé, ça me gêne de lui demander quelque chose ». Jean-Paul indique : « Tu plaisantes ou quoi ? S’il est venu te voir en personne, c’est qu’il a besoin de toi. Et puis c’est bien pour lui et sa carrière de monter qu’il s’intéresse à la sécurité ». La mère de Lucie suppose : « Dans ce cas ça veut dire qu’il va vouloir récupérer mon projet, le politiser. J’ai pas du tout envie de ça moi ». Le Lieutenant Boher lâche : « D’un autre côté, si tu laisses personne t’aimer, elle ne va pas se développer ton appli. Non ce qu’il faut faire, c’est poser des limites, c’est tout ». Samia l’interroge : « Alors je fais quoi, je l’appelle ? ». Il l’incite à le faire : « C’est quelqu’un qui a du réseau. Ça va t’aider énormément. C’est maintenant qu’on parle de ton appli et qu’il faut foncer ». La prof de self-défense sort son portable pour le joindre mais il est sur répondeur : « Je sens que ça va être galère de décrocher un rendez-vous. Mais quelle conne, je l’avais devant moi ! ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin