Franck se voit confier une mission de la plus haute importance par Blanche !

 

Franck se voit confier une mission de la plus haute importance par Blanche !

17 / 10 / 2018

 

Au Bar du Mistral, Blanche confie à Franck que lorsqu’elle a titillé Sophie sur le plan personnel, elle s’est embrouillée dans ses explications : « C’est évident. Elle utilise son crime pour écrire son roman ». Son ex-mari tente de la raisonner : « T’es à fond là… Redescend un peu quand même ». Elle indique : « Parce que je sens qu’on n’est pas loin de la vérité. Et ce qui nous manque, c’est des preuves concrètes. Donc, dans le livre, la femme et l’amant se retrouvent à l’hôtel Sans retour. J’ai vérifié. Il n’existe pas ». Franck fait de l’humour : « Où alors il aurait fait faillite avec un nom pareil ».

La mère de Johanna et Noé révèle : « J’ai découvert que Sophie s’inspirait toujours de lieux existants ». L’électricien tente de lui faire comprendre : « Dans la région, il y a tellement d’hôtels, tu ne pourras pas tous les vérifier ». Elle le sait : « C’est ça qui m’énerve. Si je retrouvais le nom de l’hôtel, je pourrais remonter jusqu’à la maîtresse. Sans compter que c’est le lieu du crime. C’est là où le mari sabote la voiture. Il siphonne les freins ». Franck dit que c’est malin : « Surtout qu’avec une voiture de collection, il n’y a pas de voyants. On ne peut pas rouler longtemps sans liquide de freins. 5 ou 6 kilomètres à peu près ». Blanche adore ses explications : « Mais tu sais que t’es un génie toi ? ». Il rigole : « Je sais. Moi aussi j’aurais dû écrire des romans noirs avec des femmes fatales ». La prof de français du Lycée Vincent Scotto poursuit : « D’après le rapport de police, l’accident du mari de Sophie s’est produit ici. Donc, si on dresse un rayon de 6 kilomètres autour ça nous fait quoi ? ». Franck regarde sur son portable : « Ça nous fait 5 hôtels possibles ». Blanche est ravie : « Mais c’est rien à vérifier. Alors on va sur place et peut-être qu’on reconnaîtra l’hôtel Sans retour ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin