Hélène est placée en préventive !

 

Hélène est placée en préventive !

12 / 07 / 2018

 

Au commissariat, Eric apprend à Hélène que Damien Renaud est revenu sur sa dernière déclaration : « Il a dit qu’il n’avait rien entendu le soir du meurtre. Pas de dispute ». Abdel lance : « Ça ne remet pas en cause les déclarations de ma cliente ». Le policier réplique : « L’hypothèse de la légitime défense en prend quand même un coup ! ». L’avocat indique : « Ce n’est pas parce que le voisin n’a rien entendu qu’il ne s’est rien passé ». Le Capitaine Norman reconnaît : « C’est vrai Maître. Sauf que Monsieur Renaud a aussi déclaré que votre cliente lui avait demandé de mentir ». Abdel décide de lui donner le fond de sa pensée : « Moi ce que je vois c’est que ce témoin passe son temps à changer de version. Il n’est pas fiable ou alors il est influencé ».

Eric lance : « Vous insinuez quoi là ? ». L’avocat affirme : « Rien du tout. J’essaie juste de comprendre. Donc vous dites qu’il est venu spontanément pour dire en fait j’ai rien entendu ? Vous savez, ma cliente a été victime de violences pendant des années sans que personne n’entende jamais rien ». Le Capitaine Norman souligne : « Mais ici il s’agit d’une enquête pour homicide. Pas d’une histoire de violences conjugales. Vous avez quoi à dire Madame ? ». Abdel annonce qu’elle maintient ses déclarations. Eric s’adresse à elle : « Ça serait l’heure de dire la vérité ». Hélène explique : « Je voulais pas le tuer. Je voulais qu’il arrête ». Eric se met à la torturer. Abdel perd patience. Il n’aime pas sa méthode. L’avocat décide de partir avec sa cliente. Le Capitaine Norman lui apprend que c’est impossible car il a reçu l’accord du juge pour la placer en préventive !

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin