Ariane à JP Boher à propos de Carole Leconte : « Je te jure, je vais me la faire ! »

 

Ariane à JP Boher à propos de Carole Leconte : « Je te jure, je vais me la faire ! »

04 / 05 / 2018

 

Au commissariat, Carole Leconte annonce à Ariane et Jean-Paul que l’intervention des flics dans la planque des fugitifs signalée par une jeune fille n’a pas été utile : « Ça n’a rien donné. Il y avait des squatteurs qui ont eu une sacrée trouille en voyant débarquer la police ». Le Lieutenant Boher est choqué : « C’est pas possible ! La fille a reconnu formellement Abdel ». La nouvelle substitut du procureur lâche : « Manifestement elle s’est trompée. Au moins, ça vous aura évité un déplacement inutile ». Ariane balance : « Bah voyons ! ». Carole Leconte ne se démonte pas : « Quelque chose vous chiffonne Lieutenant Hersant ? ».

La blonde répond : « Vos gendarmes, ils ont salopé le boulot ! ». La nouvelle substitut du procureur balance : « La vérité, c’est que votre témoin n’était pas fiable ! Ou bien qu’elle s’est trompée ». Ariane est catégorique : « Ils se sont tirés, c’est tout. Ça ne serait pas arrivé si vous nous aviez laissé faire notre travail ! Mais bon… Je ne pense pas que ça soit grâce à vos compétences que vous avez eu votre poste vous. Il n’y a pas un quota pour les minorités ? ». Jean-Paul lui demande de se calmer : « Bon arrête s’il te plait ». Carole Leconte poursuit : « Vous savez ce que j’aime chez vous ? C’est votre franchise. C’est une superbe qualité. Il y en a une autre que vous devriez développer ». Elle lui remet un livre intitulé : « Apprendre à aimer l’autre : le pouvoir de l’empathie » et explique : Je vous l’offre. C’est une lecture très inspirante. Vous aurez tout le temps de le lire pendant votre mise à pied ! Une semaine avec prise d’effet immédiat ». Choquée, Ariane se tourne vers son homme : « Je vais me la faire. Je te jure je vais me la faire ! ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin