Jean-Paul n'arrive toujours pas à croire qu'Abdel soit un tueur !

 

Jean-Paul n’arrive toujours pas à croire qu’Abdel soit un tueur !

01 / 05 / 2018

Ariane et Jean-Paul retirent les scellés du studio d’Abdel. La blonde lance : « Et voilà… L’enquête est terminée… Plus qu’à attendre le procès ». Son compagnon réplique : « Oui enfin. Il y a quand même des zones d’ombre ». Ariane demande : « C’est de ça qu’elle est venue te parler Samia avant-hier quand elle est passée au commissariat ? ». Il dément : « Non. Elle voulait qu’on règle un problème de garde pour Lucie pour le week-end prochain ». La policière s’énerve : « Et il n’y a pas de téléphone pour ça ? Pourquoi tu me raconte des bobards ? T’as pas confiance en moi ou quoi ? ». Il avoue : « Bon, ok, d’accord. Elle voulait savoir si une opération était en cours. Elle a vu des collègues tourner autour d’une maison. Je lui ai dit que je n’étais pas au courant ». Ariane balance : « Mais putain sérieux mais elle n’a que ça a faire que de venir remuer la merde tout le temps ! ».

 

Jean-Paul révèle : « Franchement moi aussi je trouve ça bizarre. Abdel qui tue Patrick : c’est complètement dingue ! ». Sa compagne tente de lui faire comprendre : « Le pourrit qui a tué Nebout, c’est pas le gosse que t’as connu. Fedala, c’est devenu quelqu’un d’autre ». Le Lieutenant Boher lui demande de reconnaître qu’il y a des manquements dans le dossier. Elle souligne : « Ce que tu cherches c’est une autre vérité mais ce n’est pas possible ». Jean-Paul découvre le bouquin qu’il a offert à l’avocat lorsqu’il s’est inscrit à la FAC de droit… Alison arrive en disant qu’elle souhaite se renseigner puis repart aussitôt…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin