Léa s'écroule face à Jeanne

 

Léa s’écroule face à Jeanne

19 / 04 / 2018

A l’hôpital, Léa passe voir Jeanne dans son bureau pour lui demander son accord pour faire un break. La directrice de l’hôpital Marseille-Est la comprend : « On va organiser ça. Vous voulez partir quand ? ». L’interne répond : « Demain ». La compagne de Vincent dit que ça risque d’être compliqué pour lui trouver une remplaçante. La fille de Babeth avoue : « Je n’en peux plus. Ça fait des semaines, des mois, que je travaille sans m’arrêter. Et puis là, avec le départ de Berger, ça fait une charge supplémentaire. Alors, en temps normal je pense que j’aurais pu gérer mais là avec la mort de mon beau-père, je n’y arrive pas. Je dors plus, je mange plus, je fais des erreurs. Je pense que ce n’est pas bon pour les patients. Je m’en veux de ne pas être assez solide. Je pense que si je continue comme ça je vais dans le mur ».

Touchée, Jeanne réplique : « Vous arrêtez ce soir. Je vous trouve déjà très courageuse d’avoir tenu jusque-là ». La jeune femme confie : « Il y a beaucoup de gens qui perdent des proches et qui vont travailler tous les jours ». La compagne de Vincent lâche : « Oui, mais nous ne sommes pas tous pareils. Et puis ici vous travaillez avec de l’humain. Il faut être concentrée, armée. Et le deuil ne vous permet pas de l’être ». Léa la remercie pour sa gentillesse. Lorsqu’elle se lève pour sortir du bureau, elle se met à pleurer. Jeanne est là pour la réconforter : « Vous avez essayé d’aller voir quelqu’un pour parler un peu ? Ça vous ferait du bien ». Elle confie : « C’est juste les nerfs, ça va passer ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin