Carole Leconte fait de l'humour avec Céline qui perd patience !

 

Carole Leconte fait de l’humour avec Céline qui perd patience !

19 / 04 / 2018

En pleine crise, Céline débarque dans le bureau de la Commissaire où se retrouve Carole Leconte : « Je ne peux plus accéder à mon cabinet. Vous pouvez me dire ce que ça signifie ? ». La nouvelle substitut du procureur indique : « Je suis navrée mais vous le partagiez avec Abdel Fedala et comme une enquête est en cours… ». L’avocate s’énerve encore plus : « Ah, c’est pour servir la justice que je n’ai pas le droit de travailler ? ». Carole Leconte fait de l’humour : « Vous mangez trop de sucre Maître. Ça vous empêche de réfléchir ! ». Céline est agacée : « Je ne suis pas venue pour parler régime alimentaire ». La nouvelle substitut du procureur indique : « Mais si vous saviez la façon dont il régit une prise de décision ». L’avocate l’interroge : « Est-ce que vous pouvez me dire quand j’aurais à nouveau accès à mes dossiers ? Je n’ai pas qu’Abdel comme client ! ».

 

Carole Leconte répond : « Je suis désolée mais c’est la crime qui a repris l’enquête. On m’a demandé de procéder à cette perquisition et dans ce genre de cas, je préfère ne pas interférer ». La fille de Frémont s’emporte : « Je ne peux plus travailler et vous me faites quoi que vous n’avez rien à voir là-dedans ? ». Carole Leconte demande : « Vous me prêtez vraiment trop de pouvoir Maître ». L’avocat balance : « Et vous vous me prenez vraiment pour une idiote ». La nouvelle substitut du procureur lui promet qu’elle va tout faire pour qu’elle puisse réintégrer son cabinet au plus vite. Céline s’en va, toujours aussi énervée…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin