Cécilia Hornus : « Blanche ne voulait pas ouvrir les yeux car Nicolas était très attentionné avec elle »

 

Cécilia Hornus : « Blanche ne voulait pas ouvrir les yeux car Nicolas était très attentionné avec elle »

02 / 04 / 2018

 

Les fans ont rarement attendu un prime de Plus belle la vie comme celui de ce mardi 3 avril 2018, livré par France 3 à partir de 20h55. Dans le registre thriller, « Amours vraies » délivre l’ultime face-à-face entre Patrick et Nicolas, alias l’Enchanteur, le tueur en série ayant traumatisé le Mistral. Depuis de longs mois, le Commandant Nebout est convaincu de la culpabilité du chirurgien malgré la mort officielle du tueur lors de la précédente enquête. Mais la découverte du corps de Cécilia a relancé la piste et Blanche va apprendre la véritable identité de son mari.

En parallèle, d’autres personnages seront en quête de l’amour, après des premières recherches sur un site de rencontres. Une application de « dating » pourrait permettre à Vincent, Jeanne, Nathan et Rochat de faire basculer leur vie sentimentale.

Pour Télé Star, l’interprète de Blanche, Cécilia Hornus, s’est confiée sur la soirée tragique de son personnage. Concernant la terrible révélation sur le vrai visage de Nicolas, l’actrice a lâché : « Quand elle va découvrir la vérité, cela va être terrible. Elle ne voulait pas ouvrir les yeux car Nicolas était très attentionné avec elle ». Elle s’est aussi projetée sur les conséquences pour Blanche : « L’amour de Nicolas lui a permis de tenir pendant longtemps. Il ne peut pas envisager sa vie pour elle. Cela va être compliqué pour Blanche ».

Sur la relation de couple en général, Cécilia Hornus a assuré : « Il demeure toujours une part de mystère dans un couple mais il faut savoir garder son jardin secret du moment qu’il n’est pas jonché de cadavres ». Enfin, à propos d’un retour de son mari dans la vie, l’acteur Thierry Ragueneau (François), la comédienne a indiqué que ce dernier « reviendrait avec plaisir si on le lui proposait ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin