Céline met en garde Abdel !

 

Céline met en garde Abdel !

21 / 03 / 2018

Le soir, au cabinet, Abdel s’emporte contre Céline : « Est-ce que je peux savoir pourquoi vous faites part de vos états d’âme à Barbara ? ». Son associée explique : « Mais ce ne sont pas des états d’âme. Ce sont des inquiétudes ». Le fils de Karim balance : « Je ne vois pas ce que ça change. Cet exactement pareil ». La blonde indique : « Je l’ai fait parce que je me suis dit qu’elle vous l’écouteriez. Moi quand je vous mets en garde c’est comme si je parlais à un mur ». Abdel demande : « Mais mettre en garde contre quoi ? ». L’avocate réplique : « Mais contre vous-même ! ». Le jeune homme ne se laisse pas faire : « Vous êtes gentille mais je suis majeur et vacciné ! Alors vous vous occupez de vos affaires et ça sera parfait ».

 

Céline ne se démonte pas : « La famille Liberati dont fait partie votre client est dans le milieu et aucune de ses activités n’est légale ». Le fils de Karim s’en fiche : « On ne choisit pas ses amis en fonction de leur casier judiciaire ». L’avocate tente de lui faire comprendre que Catano Liberati va lui apporter des ennuis : « Et le pire c’est que vous le savez très bien ! ». Le jeune homme s’en moque : « Encore une fois, ça ne vous regarde pas. Et je fréquente qui je veux d’accord ! ». Céline termine : « Mais le jour où ça terminera mal, il ne faudra pas compter sur moi ». Catano Liberati débarque et demande à lui parler en privé : « Je vais avoir besoin de toi. J’ai eu un problème ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin