Anne tente de calmer Patrick !

 

Anne tente de calmer Patrick !

12 / 03 / 2018

 

Alors qu’elle fouille une zone d’entrepôt où le portable du Docteur Alibert a été localisé pour la dernière fois avant sa disparition, Anne demande à Patrick : « Vous cherchez quoi exactement ? Avec un témoignage aussi flou (celui d’un SDF) on est revenu à la case départ ». Le Commandant Nebout explique : « Pas forcément. Alibert et Berger se sont peut-être vus plusieurs fois ici et, l’alcool aidant, notre SDF a tout mélangé ». La Commissaire lance : « Vous lâchez jamais vous ». Il affirme : « Jamais quand je suis sûr ». A cet instant, il découvre des traces sur le sol et remarque qu’on a traîné un corps ici : « Je commence à voir ce qui s’est passé. Berger et Alibert ne sont plus en phase. Ils décident de s’expliquer. Ils se retrouvent ici. Berger met Alibert en confiance comme il l’a fait avec toutes les victimes et lui plante une seringue dans le cou. Et Alibert s’effondre ».

Anne souligne : « Si Berger est l’Enchanteur, jamais il aurait pris le risque de planquer le corps ici ». Patrick l’interroge : « Pourquoi ? Personne ne savait qu’ils se voyaient dans un lieu aussi paumé. Je suis sûr que le corps d’Alibert est ici. Je veux des moyens pour fouiller ici ». La Commissaire s’agace : « On se calme. Pour l’instant ce ne sont que des hypothèses. Vous voulez quoi, les hélicos de l’armée aussi ? Jamais le procureur Revel voudra. Et puis je vous rappelle qu’officiellement l’Enchanteur est mort ». Le mari de Babeth tente de lui faire comprendre : « Il ne faut surtout pas évoquer l’Enchanteur. Il faut le convaincre de l’assassinat d’Alibert ». Anne affirme qu’avec le témoignage du SDF et la localisation du portable du médecin, ce n’est pas suffisant : « En attendant, on arrête les frais ! Ok ? »…

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin