Jean-Paul Boher / Ariane : Les explications sur le racisme de Lucie

 

Jean-Paul Boher / Ariane : Les explications sur le racisme de Lucie

13 / 02 / 2018

A l’heure du petit déjeuner, Jean-Paul interroge Lucie pour savoir pourquoi à l’école elle a traité un camarade « d’arabe ». Elle répond : « Mais je sais pas ». Le Lieutenant Boher insiste pour savoir où elle a entendu parler comme ça. Sa fille dit que c’est « peut-être » à l’école. Son papa lui fait la leçon : « Ce n’est pas bien de répéter ce que disent les autres, surtout quand c’est méchant comme ça ! Je t’ai déjà dit tu as le droit aimer ou de ne pas aimer un camarade mais pas de le rejeter à cause de sa religion ou de ses origines parce que c’est pas juste ». Quand elle part dans sa chambre pour s’habiller, Jean-Paul indique à Ariane : « J’espère qu’elle aura compris ».

La policière réplique : « En même temps, si c’est pas le cas, c’est pas un drame non plus ». Son compagnon est choqué d’entendre de tels propos : « Pardon ? ». La policière explique que les enfants n’écoutent pas toujours : « C’est la base, c’est comme ça qu’ils apprennent ». Elle lui reproche de trop recadrer Lucie. Jean-Paul balance : « Contrairement à ce que tu penses, ce qu’elle a dit à ce garçon, ce n’est pas anodin ». La blonde lâche : « Contrairement à ce que je pense ? Et je pense quoi ? ». Le Lieutenant Boher tente de lui faire comprendre que parfois elle a un « humour un peu limite ». Ariane demande alors : « En fait, c’est de ma faute ? Les propos de ta fille, c’est à cause de moi ? ». Jean-Paul termine : « Moi je le pense pas, mais Samia oui ».

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin