Jocelyn coince Mirta pour lui faire l'amour !

 

Jocelyn coince Mirta pour lui faire l’amour !

02 / 10 / 2017

Alors que Mirta débarque dans sa chambre au Celeste, elle voit quelqu’un sous la couette. Elle pense que Roland est encore au lit et lui conseille d’en sortir au plus vite car il est déjà tard. A ce moment là, Jocelyn sort de sa planque et lâche : « Bonjour beauté ». La mère de Mirta lui explique : « Vous n’habitez pas ici. Je sais que vous avez oublié mais vous vivez chez Babeth, votre fille ». Le mari de Yolande, qui est en caleçon, répond : « Je suis venu te voir. Tu es tellement généreuse, tellement bienveillante, c’est rare les gens comme toi ». La femme de Roland indique : « Ça ne m’explique toujours pas pourquoi vous êtes à moitié à poil dans mon lit ».

Jocelyn avoue qu’il est perturbé avant de la prendre par le bras pour la faire venir dans son lit : « Il y a tellement d’attirance et de désir entre nous ». La mère de Luna balance : « Mais pas du tout » puis tente de se relever. Cela est impossible car le père de Babeth la retient près de lui en lui demandant de se laisser faire. L’homme affirme que son but est « de la faire crier de plaisir ». En colère, Mirta jure : « Je vous ai déjà mis une gifle, ça peut recommencer hein ! ». Il lui demande de se calmer. Catégorique, Mirta lui ordonne de remettre ses vêtements. Quand il s’apprête à sortir de la chambre, Roland débarque : « Qu’est ce que c’est que ce cirque ? ». Jocelyn reconnaît : « C’est pas grand chose. C’est de ma faute » puis part en disant qu’il est désolé…

Mirta jure ensuite à Roland qu’elle ne sait pas ce que Jocelyn faisait dans leur chambre. Le père de Roland ne la croit pas. Son épouse lui affirme que lorsqu’elle est arrivée, le père de Babeth était à moitié nu dans leur lit. « Comme ça, en caleçon, en plein milieu de la journée ? » demande le patron du Bar du Mistral. Mirta comprend qu’il s’imagine qu’elle a fait l’amour avec le mari de Yolande. La mère de Luna lui promet que ce n’est pas le cas. Roland croit alors que Jocelyn perd la tête et souhaite en parler à sa famille. Pour protéger le père de Babeth qui cache sa maladie, Mirta lui fait croire qu’il était « drogué aux champignons hallucinogènes : il pensait qu’il était à la plage ». Roland réplique : « N’importe quoi ». Agacée, sa femme ajoute : « Tu ne peux pas comprendre. Tu as un côté tellement conventionnel ».

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin