Samia ne supporte pas de voir Vincent être accusé à sa place du meurtre de Sardan

 

Samia ne supporte pas de voir Vincent être accusé à sa place du meurtre de Sardan

05 / 05 / 2016

Sans titre-65Dans le but de protéger Samia (qui est responsable du meurtre de Sardan), Jean-Paul échange l’échantillon de ses cheveux qui a été retrouvé sous les ongles de la victime avec celui de Vincent. Ce dernier passe la nuit au commissariat a expliqué à Léo qu’il ne connaissait pas le patron du club nautique le « Sun Gliss ». Le capitaine Castelli n’arrive pas à y croire. Il cherche alors à savoir quels étaient ses liens avec Sardan. Pour la 100ème fois, le patron de Phénicie affirme « aucuns » avant d’ajouter « Je suis innocent. A l’heure de sa mort, j’étais chez moi » ! Cependant, il n’a pas de témoin.

Sans titre-20Plus tard, Jean-Paul remplace Léo pour l’interrogatoire de Vincent. Ce dernier affirme qu’il ne comprend pas pourquoi il est accusé à tort d’un crime qu’ils n’a pas commis. Le lieutenant Boher se propose de lui apporter un café et un sandwich. Le patron de Phénicie lui jure qu’il n’y est pour rien dans cette histoire de meurtre.

Sans titre-19Jean-Paul annonce à Patrick que Vincent garde toujours sa version. Le lieutenant Boher lâche que selon lui ce n’est pas lui qui a tué Sardan. Faustine pense que Vincent a très bien pu éliminer le patron du club nautique qui aurait agressé une personne proche de lui…

Plus tard, Patrick confie à Jean-Paul qu’il aimerait qu’il bosse avec Léo sur l’affaire du meurtre de Sardan plutôt qu’avec Faustine. Le commandant Nebout trouve que la stagiaire n’est pas à la hauteur. Pour ne pas se retrouver en duo avec le capitaine Castelli (qui pourrait découvrir que Samia est la tueuse du patron du club nautique) le lieutenant Boher dit qu’il aimerait continuer à bosser avec Faustine.

Sans titre-38Les flics font une perquisition dans les locaux de Phénicie. Vincent affirme qu’ils ne trouveront rien sur ses ordinateurs. Céline tente de faire comprendre aux policiers qu’ils vont tout droit vers une erreur judiciaire. Faustine balance que l’ADN de Vincent n’a pas été retrouvé sous les ongles de Sardan par hasard… L’avocate lâche que son client a beaucoup d’ennemis et que quelqu’un l’a certainement fait accuser pour couler son entreprise. Discrètement, Jean-Paul explique à Samia qu’ils doivent récupérer quelques dossiers pour ne pas sortir les mains vides. Il lui fait comprendre que pour l’instant il faut laisser accuser Vincent car ils n’ont pas le choix…

Samia apporte à manger à Vincent dans sa cellule. Le patron de Phénicie refuse de s’alimenter. Il jure ne pas être un assassin. La femme de Jean-Paul dit qu’elle sait très bien qu’il est innocent. Vincent est touché de parler avec quelqu’un qui croit en son témoignage.

Sans titre-66En fin de journée, Samia annonce à Jean-Paul être dégoûtée qu’un innocent soit en prison à sa place. Le lieutenant Boher promet d’aider Vincent à s’en sortir et lui fait la promesse que tout ira bien pour tout le monde…

Découvrez ci-dessous les photos de la perquisition à Phénicie :

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin