Jeanne s'emporte contre Jonas !

 

Jeanne s’emporte contre Jonas !

30 / 10 / 2015

Sans titre-16Jeanne fait venir Jonas chez elle pour lui parler du procès de Margaux qui commence la semaine prochaine (elle est responsable de la mort d’Elise. Margaux l’a étranglée en apprenant que cette dernière avait caché de la drogue chez elle et que son frère Autiste, Arthur, avait failli en prendre). Jonas doit témoigner. Jeanne sait qu’Elise n’a pas toujours été tendre avec Jonas. Le jeune homme dit qu’elle a tenté à plusieurs reprises de lui faire du mal. Il dit que ce n’était pas facile pour elle de le voir en couple avec Layla car elle l’aimait.

Pour se venger, Elise avait menacé Jonas de diffuser des photos sexuelles de Layla et lui. Jeanne demande à Jonas de ne pas parler de ça au procès. Jonas ne peut rien lui promettre : ça dépendra des questions qu’on lui posera. Jeanne explique à Jonas qu’il n’est pas obligé d’appuyer sur le côté sombre d’Elise. Le jeune homme annonce qu’il va simplement dire toute la vérité. « Ma fille est morte. Je veux juste qu’on arrête de malmener son souvenir ! » balance la compagne de Vincent. Jonas tente de lui faire comprendre que tout le monde a de bons et de mauvais côtés. Jeanne s’emporte contre Jonas en pensant qu’il souhaite se venger de sa fille pour tout le mal qu’elle lui a fait. Quand Vincent arrive, il lui demande de se calmer.

Sans titre-15Plus tard, Vincent raccompagne Jonas. Il s’excuse pour le comportement de Jeanne et lui apprend que la mort d’Elise est toujours douloureuse pour elle. Vincent lui explique que sa compagne compte sur ce procès pour réhabiliter la mémoire d’Elise. Vincent lâche que le véritable coupable est le père biologique d’Elise, Thierry Delport. Vincent apprend à Jonas que si le procès ne peut pas accuser Thierry Delport, Jeanne voudrait qu’au moins il soit un dernier hommage pour sa fille. Vincent fait comprendre au jeune homme que Jeanne a besoin qu’on parle en bien d’Elise. Il trouve qu’elle a raison. Jonas reconnaît qu’Elise était une fille sensible et généreuse aussi.

Caroline déjeune chez Jeanne. Elle lui dit qu’elle est soulagée de ne plus vivre avec Guillaume car elle ne supportait plus de le croiser. Jeanne confie à Caroline qu’elle dort mal car elle est tendue pour le procès de Margaux qui va débuter le mercredi 11 novembre prochain. Jeanne ne se sent pas du tout prête à l’affronter. La directrice de l’hôpital est certaine que ça va mal se passer car les gens vont caricaturer Elise. Elle a peur de passer pour une mauvaise mère. Caroline explique que Vincent, qui sera présent, pourra témoigner de l’attachement qu’il avait pour Elise. Jeanne confie qu’au début de leur relation, Elise a tout fait pour les séparer. Jeanne révèle que sa fille a été jusqu’à accuser Vincent d’attouchements. A ce moment là, Jeanne reçoit un message de son avocat pour confirmer leur rendez-vous… Caroline se propose d’accompagner Jeanne mais cette dernière balance « Comme si ta présence pouvait changer quelque chose ! ».

Caroline prend un café avec Vincent en terrasse au Bar du Mistral. Elle lui confie qu’elle est très inquiète pour Jeanne. Vincent partage son avis et lui apprend qu’elle s’est même énervée contre un ami d’Elise qui doit témoigner au procès. Vincent explique que Jeanne ne veut pas qu’Elise soit lynchée dans les journaux. Caroline dit que si Jeanne assiste au procès elle va peut-être tomber dans une dépression dont elle ne se relèvera jamais. Vincent ne sait pas si sa compagne va accepter de l’entendre…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin