Vincent reçoit une aide inattendue

 

Vincent reçoit une aide inattendue

22 / 12 / 2014

Plus belle la vie

A l’hôpital, Babeth aide Jeanne à préparer le planning de garde du 31 décembre. La directrice remercie l’infirmière d’être à ses côtés car elle n’assure pas beaucoup depuis la mort d’Elise. Babeth lui fait comprendre que le personnel est là pour la soutenir et que personne ne viendra lui faire des reproches. Jeanne constate que Thierry (qui était à l’hôpital après s’être fait agresser par Vincent) est déjà rentré chez lui.

Jeanne avoue à Babeth que ça lui fait mal de savoir que Vincent s’est mis en danger au point d’aller en prison juste pour l’aider à faire parler Thierry pour qu’il avoue ou non le meurtre de sa fille Elise. 

A Phénicie, Céline déconseille à Vincent d’aller à sa mise en présence sans avocat. C’est pourquoi elle lui conseille de faire à nouveau appel à Maître Klébert. Pour enlèvement et coups et blessures sur Thierry (le père d’Elise) il risque très gros. Céline se propose de l’accompagner mais il n’a pas envie. Vincent demande à Céline d’appeler Ninon dans le cas où il irait aux Baumettes. 

Plus belle la vie

Face à Patrick et Thierry, Vincent raconte comment s’est passé son échange musclé avec le père d’Elise. Il explique qu’il a commencé à le frapper devant la tombe de la jeune fille. Vincent confirme avoir été violent le premier. Thierry dit qu’il a suivi Vincent sans résister vraiment… Thierry ne s’acharne pas sur Vincent… Au contraire, il le protège et refuse de porter plainte contre lui… Il n’a plus envie d’entendre parler d’Elise…

Jeanne annonce à Patrick qu’elle est responsable de l’agression de Thierry. Elle affirme qu’elle voulait se venger et qu’elle voulait donner une correction à ce type. Elle explique avoir demandé à Vincent de l’aider. Patrick n’y croit pas. Il pense que Vincent a eu simplement un coup de colère. Le commandant Nebout fait bien comprendre à Jeanne que si elle fait cette déclaration elle devient sa complice. Elle risque d’être mise en examen. Jeanne oblige Patrick à prendre son témoignage… Dans le cas contaire, elle promet d’aller parler directement au procureur Valère… 

Patrick dit à Constance qu’il ne croit pas du tout au témoignage de Jeanne. La commissaire en a marre de perdre le contrôle dans toute cette affaire. Pour éviter de nouveaux débordements avec la presse, Constance décide d’oublier la tentative d’enlèvement de Vincent… Patrick s’étonne qu’elle ne respecte plus la procédure… Elle affirme qu’elle fait au mieux pour éviter le pire… 

Plus tard, Patrick annonce à Vincent que le parquet a décidé de ne pas retenir les charges d’enlèvement et de tentative d’homicide. Il sera cependant convoqué par le tribunal correctionnel d’ici quelques mois. En attendant, il est libre. Patrick lui apprend que Jeanne est intervenue auprès de la police pour le protéger… 

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin