Barbara voit son nouveau projet tomber à l'eau

 

Barbara voit son nouveau projet tomber à l’eau

10 / 07 / 2014

Plus belle la vie

Barbara est dans sa chambre d’hôtel. Avec Abdel, elle regarde sur son ordinateur un site internet qui vend des couteaux. Elle souhaite en acheter pour se lancer en tant que cuisinière à domicile. Barbara voudrait également faire des cartes de visite. Son objectif ? Etre prête dans 15 jours pour toucher les vacanciers. Abdel pense que sa copine devrait plutôt cibler les gens riches de Marseille. Barbara décide de faire des flyers. Abdel lui conseille d’attendre le retour de la banque (Barbara a demandé un crédit de 7500 euros) avant de dépenser son argent. 

Barbara fait un plat au bar du Mistral. Roland constate qu’il n’est pas assez salé. Roland s’énerve contre Barbara qui sort de l’école hotelière et qui prétend tout savoir. La copine d’Abdel reste vraiment zen. Thomas avoue qu’à sa place il se serait énervé. Barbara indique que « ça fait 30 ans qu’il en fait qu’à sa tête. Après tout, c’est son resto, c’est lui le chef ». Barbara dit que bientôt elle va pouvoir cuisiner toute seule, comme elle l’entend. Thomas tente alors d’en savoir plus… « Je vais développer une activité en dehors de mes horaires ici » explique la jeune femme. Thomas essai de savoir quel sera le concept mais Barbara répond « Tu verras ».

Barbara arrive dans le hall du Select avec du matériel qu’elle vient d’acheter dont les fameux couteaux japonais. Abdel trouve qu’ils sont trop beaux. Il imagine que Barbara a eu son prêt pour pouvoir s’offrir tout ça. Pourtant ce n’est pas encore le cas… Elle reçoit à ce moment là un appel du banquier qui refuse de suivre son projet… Barbara se met alors à l’insulter… Frémont explique que tous les banquiers sont comme ça. Il confie à Barbara et Abdel que lorsqu’il a perdu toute sa fortune, il s’est retrouvé tout seul. Barbara se demande comment elle va faire pour payer ses achats du jour qui coûtent 800 euros. Frémont lui dit qu’il y a peut-être une solution. « Le docteur Leserman a gagné une grosse somme au casino et il en fait profiter ses proches » révèle-t-il avant d’ajouter « Il m’a fait un chèque de 500 euros ». Barbara demande « Sans raison ? ». Frémont répond que c’est juste par simple générosité… 

Barbara aborde Guillaume lorsqu’il passe sur la place du Mistral. Elle le remercie pour le pourboire qu’il lui a laissé (200 euros) le soir de sa fête organisée au bar de Roland. Elle lui parle de sa nouvelle activité. Elle lui confie que sa banque refuse de lui prêter de l’argent. Barbara demande à Guillaume s’il est possible qu’il lui prête de l’argent. Guillaume refuse en expliquant que trop de gens risquent de venir frapper à sa porte pour faire la même chose. Barbara promet de tout lui rembourser à mesure jusqu’au moindre centime. Barbara insiste. Guillaume lui conseille alors les coordonnées de l’organisme de crédit où il se rend… 

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin