Elie comprend qu'Audrey n'est pas aimée par les Mistraliennes !

 

Elie comprend qu’Audrey n’est pas aimée par les Mistraliennes !

03 / 07 / 2014

Plus belle la vie

Samia arrive au salon Belles du Mistral. Audrey lui propose un thé tandis que Wendy lui suggère de prendre une tisane dépurative comme celle qu’elle a pris la dernière fois. Audrey pense que Madame Boher a envie de changer. « Et peut-être pas ! » lâche Wendy. Samia décide de ne rien boire. Wendy demande ensuite à Samia de la suivre en cabine pour le soin.

Quand Elie débarque il annonce que depuis hier il y a déjà eu 6 annulations de rendez-vous. Il demande alors à Wendy et Audrey quel est le problème. Cette dernière balance que c’est à cause de Wendy. « La vulgarité et la familiarité sont incompatibles avec votre travail. Vous devriez songer à changer de métier » indique Audrey. Wendy trouve qu’elle est gonflée car c’est elle qui met la clientèle mal à l’aise avec ses airs de marquise ! Samia décide de laisser les deux filles régler leurs histoires et préfère repasser plus tard… « Wendy je t’ai déjà dit d’arrêter de parler aux clientes comme une poissonnière » dit Elie. 

Au bar du Mistral, Samia confie à Mélanie que Wendy et Audrey bossent ensemble toute la journée alors qu’elles ne peuvent pas s’encadrer ! Samia ne sait pas comment elles font pour se supporter. Mélanie, qui sait que Wendy est adorable, pense qu’Audrey la pousse à bout. Samia trouve que ce n’est pas normal qu’elles se disputent devant les clients. Elie vient s’excuser pour ce qui vient de se passer au salon. Il avoue être vraiment désolé. Il dit que la responsable va être sanctionnée. Mélanie et Samia prennent la défense de Wendy. « Vous trouvez pas qu’Audrey est beaucoup plus pro et qu’elle est plus adaptée à un salon comme le nôtre ? » demande le demi-frère de Djawad. « Ben non, le salon d’avant, il nous allait très bien » répond Mélanie. « On a pas besoin des pierres brûlantes pour se détendre » ajoute Samia.

Audrey dit à Wendy que si elle était la patronne du salon elle la virerait pour faute professionnelle. Quand Elie revient il dit qu’un salon doit s’adapter à la clientèle « et la nôtre est plutôt simple et populaire ». Wendy est contente de l’entendre dire ça. Elie demande alors aux filles de discuter avec les clientes et de les faire rire… Audrey n’est pas vraiment d’accord… Elle refuse même de tutoyer Wendy… 

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin