Débat : Nouveaux ennuis pour Djawad ou erreur des scénaristes ?

 

Débat : Nouveaux ennuis pour Djawad ou erreur des scénaristes ?

31 / 10 / 2012

1026273533.jpgUn des attraits de votre série est sans doute son envie de coller au plus près de la réalité. C’est pourquoi dès qu’une erreur s’y glisse, les téléspectateurs la remarque et ne cache pas leur mécontentement comme en témoigne ce fan sur le forum France3.fr qui a décelé ce qui pour lui, constitue une incohérence qui n’aurait pas dû être commise concernant le personnage de Djawad et son nouveau projet professionnel.

« Messieurs de la Production,

Comment pouvez-vous à ce point dévaloriser la profession de coach sportif, et en particulier de prof de fitness et musculation ?!

Les scénaristes se sont un peu laissés aller à rêver et à faire que Djawad est revenu de l’hôpital avec un cerveau, car pour ouvrir une salle de fitness/musculation, ce petit diplôme appelé BAPAAT que n’importe quel gamin de 16 ans peut passer, ne permet nullement l’ouverture d’une salle de fitness/musculation, et qu’on se le dise c’est une infraction pénale (= usurpation de titre et qualité!).

Faire endosser le costume (la tenue!) de coach sportif à un individu que seule la magouille, l’escroquerie et les arnaques motivent, est une insulte à cette profession!

Au contraire les professions sportives sont désormais hautement règlementées et un brevet d’état (niveau IV minimum = niveau Bac) est au minimum nécessaire pour entrainer contre rémunération.

Ce BAPAAT ne sert que dans l’animation sportive, et sous couvert d’un encadrement disposant justement de ces diplômes supérieurs.

Pour info et pour inciter les scénaristes de PBLV à revoir leur copie, voici en résumé ce que l’on trouve sur le site Web du Ministère de la Jeunesse et des Sports :

<< Le BREVET D’APTITUDE PROFESSIONNELLE D’ASSISTANT-ANIMATEUR TECHNICIEN DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS (BAPAAT) représente le premier niveau de qualification professionnelle pour l’animation et l’encadrement des activités physiques et socio-culturelles. Il est classé au niveau V (niveau CAP-BEP).

Avec le BAPAAT, on peut être salarié dans des associations sportives ou de jeunesse, des centres sociaux, des organismes de vacances ou de tourisme, et exercer des fonctions d’animation mais sous la stricte responsabilité d’un cadre titulaire d’une qualification de niveau supérieur (BP JEPS, DE JEPS ou DES JEPS). »

Et vous qu’en pensez-vous ? Les scénaristes devraient-ils être plus attentifs à ce genre de choses ou est-ce que ce ne sont que des détails auxquels vous n’accordez pas d’importance ?

A moins peut-être qu’il ne s’agisse pas d’une erreur et que cette absence de titre requis conduise une nouvelle fois Djawad à avoir des ennuis avec la justice…

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin