Episode 1689, jeudi 31 mars 2011.

 

Episode 1689, jeudi 31 mars 2011.

30 / 03 / 2011


http://www.pblv-plusbellelavie.fr/files/Teasers/QPAV-1689.wmv

347478425.jpg

Voir la galerie-photo.

Résumé de l’épisode :

Le quartier du Mistral est encore endormi, des déchets jonchent le sol et même quelques habitants sont allongés à terre en train de dormir. Wanda dort dans le bar avec son masque de princesse Cruella sur les yeux, Guillaume et Boher sont côte à côte dans l’entrée du Select, Estelle et Rudy sont enlacés sur le sol de la boutique, quelqu’un est enfermé dans un placard de l’hôtel, Céline et Mirta dorment habillées sur leur lit respectif. Mirta se réveille et constate l’étendue du désordre, elle réveille Boher et Guillaume. Mirta est inquiète, vu l’état du Select, elle pense avoir été cambriolée, de plus Roland a disparu. Personne ne semble se souvenir de la soirée.

Estelle réveille Rudy et lui demande de s’habiller. Eux non plus ne se souviennent de rien, ils ne savent pas pourquoi ils se sont retrouvés nus mais Estelle est certaine qu’il ne s’est rien passé entre eux.

Wanda est étonnée de voir qu’elle porte la tenue de Princesse Cruella. Roland est le seul qui semble se souvenir de la veille mais il est allé se coucher tôt et ne sait donc pas ce qu’il s’est passé pour les autres. Boher cherche son imper.

Raphaël a rendez-vous avec Eloïse. Sybille se moque un peu de son frère alors que celui-ci est content d’enfin intéresser la jeune fille.

Mirta découvre l’homme enfermé dans le placard, il s’agit du complice de Picmal, il a été ligoté et menotté. Il porte une tenue de latex et Mirta pense qu’il s’agit d’un client de Wanda. Mais ils pensent tous les deux qu’ils n’ont rien fait ensemble.

Inquiet par rapport à l’amnésie collective du quartier, les Mistraliens ont appelé Douala qui pense tout de suite qu’ils ont été drogué. Mirta croit que ça pourrait être un coup de Picmal mais Samia n’est pas d’accord, elle pense que ça pourrait être quelqu’un qui s’est débarrassé de la drogue dans le bocal de sangria.

Eloïse est avec Raphaël et lui parle de la difficultés pour les jeunes actuels de trouver du boulot et que l’acte du jeune homme est une bonne façon de révolter contre l’état mais il ne faut pas s’arrêter là.

Rudy est persuadée qu’il a bien recouché avec Estelle cette nuit mais qu’elle ne l’admettra jamais. Il se confie à Johanna concernant la jeune femme.

Douala et Samia interrogent Djawad concernant la drogue dans la sangria et le fait que Jordy l’accuse.

Eloïse reproche à Adrien d’avoir mal informé les gens par rapport la symbolique du geste de Rapahël. Le journaliste lui propose alors un droit de réponse. Eloïse le pousse à accepter.

Douala et Samia sont persuadées que c’est Jordy le coupable par rapport au rainbow, mais que pour la drogue dans la sangria, c’est Djawad le responsable, toutefois elles vont devoir le relâcher car elles n’ont pas de preuves.

Boher est en rage d’avoir perdu son imper car la bague de sa grand-mère s’y trouvait. Samia arrive et lui explique pourquoi il ne se souvient de rien.

Mélanie et Benoît sont abasourdis en écoutant l’interview de Raphaël à la radio où il reconnaît avoir brûlé un symbole de la république par rébellion.

Mirta annonce à Djawad que quelqu’un a mis de la drogue dans la sangria. Le jeune homme feint d’être surpris tandis qu’Estelle observe attentivement sa réaction.

Benoît passe un savon à Raphaël : brûler le drapeau n’a jamais été pour lui un acte politique. Raphaël reste malgré tout sur sa position et ne veut plus en démordre.

Céline est la seule qui n’a pas mal au crâne. Elle en explique à Thomas la raison : elle a rencontré le grand amour à le fête, elle ne sait pas de qui il s’agit mais elle s’est réveillée avec un sentiment de bonheur absolu et une présence amoureuse. Le seul problème c’est qu’elle a complètement oublié de qui il s’agit.

...

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin