Alison se prend la tête avec Carole Leconte à cause de Valère !

24 septembre 2019 05:38

Dans les couloirs de l’hôpital Marseille-Est, alors qu’Alison aide Mathias (qui est sur un fauteuil roulant après avoir été opéré) à s’échapper, voilà que Carole Leconte débarque et engage la conversation : « Vous avez des nouvelles de votre sœur ? Enfin, je veux dire, elle va bien ? ». Elle réplique : « Toujours sous Terre si c’est ça la question ! ». La mère de Valère demande : « Mais elle est toujours en vie ? ». L’employée du Bar du Mistral lance : « Mais pas au chaud et en sécurité comme votre fils ! ». La substitut du procureur comprend sa colère : « Mais ne le jugez pas trop vite ».

La jeune femme lâche : « Ah parce que vous allez le défendre là ? ». Carole Leconte dit : « Personne ne sait comment il réagirait dans une telle situation ». Alison affirme : « Moi si je sais. Pas comme lui ». La mère de Valère poursuit : « Et si je vous disais qu’il regrette ? ». La sœur de Mila balance : « J’en ai rien à foutre ! ». La substitut du procureur cherche à savoir : « Parce que vous n’avez jamais fait d’erreur vous ? ». Elle répond : « Est-ce que j’aurais laissé ma meuf en galère si j’étais un mec ? C’est ça que vous me demandez ? ». Carole Leconte tente de lui faire comprendre : « Il ne pouvait pas savoir que Mila allait rester en bas ». L’employée du Bar du Mistral s’énerve : « Bah pourquoi il est passé devant tout le monde s’il avait pas peur d’un deuxième éboulement ? ». La mère de Valère indique : « Parce qu’il arrive qu’on panique sans raison ». Alison donne son avis : « Et il arrive aussi qu’on soit lâche ou qu’on raconte des conneries pour protéger son enfant ! Excusez-moi ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)