Francesco tait les raisons de sa brûlure

19 août 2019 07:00

Après s’être fait ébouillanter par Shine au food truck, Francesco se rend à l’hôpital Marseille-Est avec Estelle pour soigner sa brûlure. Gabriel lance : « Comment vous avez fait pour vous ébouillanter les deux avant-bras comme ça ? ». Il réplique : « En allant un peu trop vite, j’ai renversé la bouilloire ». Le Docteur Riva constate : « Bah vous ne vous êtes pas raté. Bon, je vous ai prescris des antalgiques. La douleur devrait durer quelques jours. Je peux vous faire un arrêt de travail d’ici là si vous voulez ».

L’Italien trouve que ce n’est pas nécessaire : « Non, merci. Ça va aller ». Le mari de Thomas annonce : « Ok. Bon, il faut changer le pansement tous les jours. Le mieux c’est de vous adresser à une infirmière ». L’esthéticienne se propose de s’en occuper : « Je sais comment on fait ». Gabriel lui remet une ordonnance. Une fois seule avec Francesco, la jeune femme lui suggère de laisser Alexis, l’étudiant, gérer le food truck. Il lui apprend qu’il l’a viré parce qu’il ne travaillait pas bien. Elle est surprise : « Ah bon ? Je croyais que t’étais content de lui ? ». L’Italien lâche : « Je me suis planté ». L’esthéticienne lui propose de passer la journée du lendemain ensemble : « Je n’ai que deux clientes au salon. Je peux très bien repousser les rendez-vous si tu veux ». Francesco dit : « C’est gentil mais je peux pas ». Estelle insiste : « Comment ça tu peux pas ? Tu peux quand même fermer ton food truck pendant 24 heures ». L’Italien révèle : « J’ai des choses à régler. Il faut que je voie Léo ». Elle flippe : « Pourquoi ? Il s’est passé quelque chose ? ». Francesco lui cache qu’il a la pression pour vendre de la drogue : « Non, non. Rien de grave. Je t’expliquerais ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)