Gabriel doit faire des recherches pour savoir si Mathis a une maladie héréditaire

24 juin 2019 17:51

A l’hôpital Marseille-Est, Gabriel annonce à Baptiste : « Ton dossier médical indique bien une hospitalisation à l’âge de 5 ans pour de nombreux hématomes avec suspicion de coups ». Son fils réplique : « Ça on le sait déjà. Y’a rien d’autre ? ». Il répond : « Apparemment, pas ». Emma demande : « Ils n’ont pas fait des examens à l’époque ? ». Le Docteur Riva explique : « Si, si. Mais les résultats montrent juste qu’ils n’arrivent pas à trouver de lien entre tes bleus et des coups volontaires ». La fille d’Alice cherche à savoir : « Ça voudrait dire que Baptiste n’a pas de maladie héréditaire ? ».

Le mari de Thomas confie : « Selon les examens de l’époque non ». Son fils le questionne : « Je sais pas, y’a pas moyen de faire d’autres examens au petit ? ». Gabriel a une idée : « On peut toujours demander au juge une contre-expertise médicale. Le problème c’est que Mathis a déjà passé tous les tests possibles et inimaginables. Ils sont tous négatifs. En plus dans la mesure ou on ne sait pas ce qu’on recherche ». Emma est inquiète : « Ça veut dire quoi ? Ça veut dire que c’est mort ? ». Le Docteur Riva se rappelle : « Je peux pas faire d’examens supplémentaires à Mathis par contre je peux en faire à son père ». Le frère de Thérèse ne voit pas ce que ça va changer. Le mari de Thomas indique : « La médecine a un peu évolué depuis 15 ans donc si on te fait passer des examens maintenant, on peut élargir le spectre des recherches. On peut peut-être trouver quelque chose. T’as du temps là ?. ». Baptiste termine : « J’ai toute la journée si tu veux ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)