La DGSI constate que Paul Simonian est honnête

 

La DGSI constate que Paul Simonian est honnête

08 / 02 / 2019

 

Varnier demande à son contact de le prévenir dès qu’il aura un visuel sur la cible. Ferri lance à Paul Simonian qui lui a donné le nom d’un contact : « Pourquoi il n’est pas encore là ? ». Il réplique : « Ne vous inquiétez pas. Il n’a jamais manqué l’un de nos rendez-vous ». Varnier constate qu’il n’y a toujours aucun mouvement suspect. Ferri est agacée : « Si vous avez bluffé, ça sera lourd de conséquences pour vous ! ». A cet instant, Varnier chope un visuel : « Je donne le feu vert ? ». Ferri est d’accord. Varnier annonce à son interlocuteur : « Intervention confirmée ».

La DGSI parvient à choper l’individu. Ferri remercie Paul Simonian : « Ok. Vos infos étaient correctes ». Il révèle : « J’en ai d’autres si ça vous intéresse ». La jeune femme dit : « Pour que j’évalue leur intérêt, il va falloir m’en dire plus ». D’abord il a une demande : « Je veux obtenir le statut de témoin protégé pour moi et pour mon fils. C’était le deal ». Ferri tente de lui faire comprendre qu’elle ne peut pas prendre ce genre de décision elle-même. Il l’invite alors à en parler à ses supérieurs : « Et faites vite, il n’y a pas de temps à perdre ». Elle accepte : « Je vais en parler au Juge antiterroriste ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin