Coralie à Théo : « Ils sont très jolis tes mots »

25 novembre 2018 13:09

Au Lycée Vincent Scotto, Coralie reproche à Théo de ne pas être concentré : « T’es pas avec moi là ! ». Il réplique : « Si. Enfin, non. Pardon, excuse-moi ». Sa belle-mère l’interroge : « C’est toujours cette même fille qui occupe tes pensées ? ». L’adolescent confirme. Elle poursuit : « J’ai réfléchi à ton problème. Ce n’est pas parce que c’est la nana d’un pote qu’elle lui appartient. Elle est libre de ses choix, d’aimer qui elle veut, d’être attirée par qui elle veut. Il n’y a rien de mal là-dedans ».

Le frère d’Antoine dit : « Un peu quand même ». La blonde tente de le rassurer : « Mais non, c’est quoi cette vieille morale ! Vous êtes vieux jeu les jeunes aujourd’hui. Dis-lui ce que tu ressens. C’est tellement rare un garçon qui ose parler ». Théo confie : « Tu sais, je ne peux pas mettre des mots sur ce que je ressens. Quand je la vois, j’ai l’impression que mon cœur pourrait s’arrêter tu vois. Si elle me prenait dans ses bras là maintenant, je pourrais mourir. Et le plus dingue c’est que ça n’aurait aucune importante ». Coralie est touchée : « Et tu dis que t’as pas les mots. Ils sont très jolis tes mots. Je le pense vraiment ». Le fils de Clément indique : « Il y a les mots et il y la vérité ». La prof de maths lâche : « Elle est pas mal non plus la vérité. T’es beau gosse, t’es drôle, t’es intelligent. T’as des qualités. T’es l’homme idéal, bon à marier. Allez, prend le risque. Au pire ça donne rien. C’est elle qui est nulle et qui te mérite pas. Allez, range tout ça. On finira le cours ce soir ou demain ».

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)