Léa tente de calmer Jocelyn qui est en pleine crise de folie !

19 octobre 2018 07:39

Chez les Nebout, Jocelyn hurle sur Yolande : « C’est dégueulasse ce que tu m’as fait ! Tu m’as balancé ! ». Cette dernière réplique : « J’étais obligée de le faire ! Ecoute, c’est trop grave ! ». Son mari est en pleine colère : « Tu crois que je suis bon à foutre à la casse ! Hein, c’est ça ? ». Elle l’invite à se calmer. Le père de Babeth s’énerve encore plus : « Je suis calme ! ». Yolande explique : « J’ai peur pour toi, pour les enfants… T’aurais pu quelqu’un… T’as frappé Patrick à la tête, t’as laissé le gaz ouvert, t’aurais pu faire sauter l’immeuble ». Quand Léa arrive elle lance : « Qu’est-ce qui se passe ici ? On vous entend depuis en bas ! ».

Son grand-père la prend dans ses bras : « Ça y est. Je suis foutu. J’ai complètement déconné ! Maintenant ils vont me foutre à l’hôpital, c’est sûr. Après ce que j’ai fait à Patrick, il doit m’en vouloir à mort. Il est où mon portable ? Il faut que je l’appelle ». Le Docteur Nebout tente de le rassurer : « Personne ne va te foutre dehors. Il faut juste qu’on s’adapte et qu’on trouve la bonne réponse à tes problèmes ». Il demande : « C’est quoi la bonne réponse ? ». Elle répond : « Déjà on va faire des tests pour savoir où en est la maladie ». Il refuse. Sa femme insiste : « Ecoute ce que dis Léa. C’est pour ton bien ». Jocelyn est totalement contre : « Arrêtez de me prendre pour un débile ! Je comprends mais j’irai pas ! ».

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2019)