Antoine fait une promesse à Victor avant son départ

 

Antoine fait une promesse à Victor avant son départ

11 / 10 / 2018

 

Alors qu’il est avec Antoine près de la mer, Victor dit : « J’ai un peu honte de profiter de la situation. Luis est encore à l’hôpital et en plus on lui vole son passeport ». L’adolescent transgenre tente de le rassurer : « Ecoute, je t’ai dit qu’il allait mieux. Pour lui c’est juste un passeport. Pour toi ça peut carrément te sauver ». Le neveu d’Elias demande : « Je fais quoi si les autres me demandent de quel lycée je suis ? ». Le fils de Clément réplique : « Eh bah tu dis et toi ? Et t’attends qu’ils répondent puis tu dis que tu viens d’un autre lycée. Je vais te donner tous les noms. De toute façon, il faut pas que tu parles trop ».

Victor indique : « Tout seul dans mon coin sans rien dire pendant tout le trajet, ça va être louche ». Antoine se propose de lui filer des écouteurs : « Et tu feras semblant de dormir ». Le neveu d’Elias constate qu’il a vraiment pensé à tout en fait. Le frère de Théo refuse qu’il prenne des risques : « Si jamais tu te fais choper et qu’on te renvoie en Turquie je ne le supporterais pas ». Victor lâche : « Même si ça arrive, ce ne sera pas de ta faute. Depuis qu’on se connaît, tu m’as jamais lâché. Tu m’as appris tellement. Déjà, tu m’as appris à nager et bien plus. Tu m’as donné la force de ne jamais me décourager ». Le fils de Clément avoue : « Toi aussi tu m’as donné la force. Quand tu m’as embrassé c’était comme une libération. Comment je vais faire maintenant pour vivre sans toi ? ». Le neveu d’Elias lui demande de lui promettre une chose : « Si là-bas j’arrive à vivre normalement, sans me cacher, je veux que tu sois le premier à venir me voir ». Antoine lui promet de le faire. Victor poursuit : « En attendant, on est là, tous les deux. Et il faut qu’on pense à rien d’autre ». Ils s’embrassent.

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin