Vincent accuse le comptable de GTS de détournements de fonds !

 

Vincent accuse le comptable de GTS de détournements de fonds !

16 / 09 / 2018

 

Dans les locaux de Green Tech Solutions, Vincent accuse Paul Revot d’être responsable de détournements de fonds : « Il y a deux projets concurrents réalisés par le même fournisseur pour une autre boîte. 2 fois moins cher que celui que t’as négocié à prestation égale. Donc, tu m’expliques ? ». Le comptable réplique : « Qu’est-ce que tu veux que je négocie ? Tout le monde sait que Marseille est une cible prioritaire pour GTS. Dès qu’on prononce le nom de Ian Moos, les tarifs gonflent tout de suite ».

Le compagnon de Jeanne lance : « De 10% je veux bien mais pas de 100%. Et là, j’ai vraiment besoin d’une explication ». Paul Revot confie : « Ce n’est pas moi qui ait choisi ce fournisseur. C’est Christophe Ford. Il l’avait imposé ». Vincent cherche à savoir pourquoi. Le comptable poursuit : « J’en sais rien. Il avait été catégorique. Du coup, même si les tarifs c’était n’importe quoi, je n’ai pas discuté. J’ai pensé qu’ils avaient dû s’entendre entre eux ». Le compagnon de Jeanne lance : « D’accord. Admettons. Le problème, c’est qu’on en a trouvé d’autres. 60 à 80% de surfacturation sur le volume global de nos achats. C’est Christophe Ford aussi qui a imposé ces fournisseurs ? ». Paul Revot avoue que non. Vincent l’interroge : « Qu’est-ce que tu fabriques ? ». Il jure : « Je n’ai jamais mis un centime dans ma poche. Je peux te le jurer. Je ne suis pas malhonnête ». Le compagnon de Jeanne termine : « J’espère pour toi ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin