Céline raconte ce qui s'est passé le jour du meurtre du patron de Bastien Rondo à Franck !

 

Céline raconte ce qui s’est passé le jour du meurtre du patron de Bastien Rondo à Franck !

22 / 05 / 2018

 

Avec l’aide de Franck, Céline parvient à s’introduire dans l’entrepôt où le patron de Bastien Rondo a été assassiné il y a dix ans. A l’intérieur, elle confie que d’après celui qui s’est suicidé lors de la prise d’otages et qui était veilleur de nuit c’est ici qu’ils se seraient battus. La fille de Frémont dit : « Bastien Rondo avait des problèmes d’alcool et avait tenté d’arrêter sans succès ». Elle explique à l’électricien aurait que l’individu aurait frappé son supérieur qui aurait voulu le virer en le découvrant ivre sur son lieu de travail. L’avocate poursuit en disant que Bastien Rondo a récupéré le portefeuilles de l’homme qui est tombé pendant leur bagarre et que plus tard il l’a retrouvé mort dans son véhicule.

Franck demande : « Et l’arme du crime ? ». Elle révèle : « C’est le problème. Méziant a été tué avec le flingue de Rondo. Son arme personnelle qu’il avait sur lui ce jour-là. Donc en fait, tout l’accusait ». Le beau-père d’Emma est surpris : « Il aurait tué Méziant sous l’emprise de l’alcool et après il aurait tout oublié ? ». La fille de Frémont lâche que c’est la piste qui a été gardée : « Rondo il a continué de dire qu’on a profité du moment où il était inconscient pour lui voler son arme. En même temps il avait trois grammes d’alcool dans le sang ». Franck souligne : « Et tout le monde a pensé qu’il avait un mobile ». A cet instant débarquent des vigiles avec un chien. Céline dit qu’elle est venue récupérer l’appareil photo qu’elle a oublié la veille. L’un des hommes refuse. Franck lui met la pression en lui faisant croire qu’il est un confrère de l’avocat et qu’il va appeler le procureur pour faire une perquisition. Le vigile cède. La fille de Frémont trouve que son nouveau mec assure : « Tu devrais peut-être penser à une reconversion ».

Les photos et médias présents sur ce site appartiennent à leurs auteurs.

webdesign : Vectorskin