Lougane reproche à Samia d’avoir un comportement déplacé avec lui !

09 avril 2020 08:56

Lundi 13 avril 2020 dans Plus belle la vie : Lougane engage la conversation avec Samia : « Effectivement, il y a un arrêté anti mendicité qui a été pris il y a deux ans ». Elle réplique : « Comment vous avez pu faire un truc pareil ? ». Il annonce : « Mais c’est pas moi. Moi j’y suis pour rien. J’étais pas demandeur. C’est les commerçants du quartier qui ont réclamé cette mesure. Bah quoi ? Il faut les comprendre enfin ! Mettez-vous à leur place ! Ils en avaient marre de voir des types qui picolaient toute la journée devant leur porte ».

La compagne d’Hadrien lance : « Ah oui ? Tous les SDF sont des alcooliques ? Bien-sûr ! ». Le Maire tente de lui faire comprendre : « Un certain nombre ». La mère de Lucie constate : « Donc c’est la double peine. Ils n’ont rien et en plus on les stigmatise ! ». Lougane lui rappelle qu’il y a des centres pour les recevoir. Samia balance : « Mais vous savez très bien qu’ils sont pleins ! Et en plus ils ouvrent que le soir ». Le Maire explique : « Personne ne les retient ces gens-là. Ils peuvent aller dans une autre ville pour tenter leur chance ». La compagne d’Hadrien indique que c’est partout pareil et remarque qu’il se moque de la pauvreté. Elle lui reproche d’obliger les policiers à faire du chiffre en verbalisant les SDF. Lougane trouve que sa remarque est déplacée : « Surtout venant de ma première adjointe ! ». Cette dernière lui révèle être bien décidée à faire bouger les autres. Il s’emporte : « Mais enfin c’est les gens de votre quartier qui ont réclamé cette mesure ! Vous n’allez pas aller contre leur volonté ! ». Samia termine : « C’est ce qu’on va voir ! ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, France 3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)