Jeanne voit son poste en danger à l’hôpital Marseille-Est !

12 mars 2020 09:04

Lundi 16 mars 2020 dans Plus belle la vie : A l’hôpital Marseille-Est, Jeanne explique à Carole Leconte comment elle gère la quarantaine : « On a installé un sas de confinement mobile à l’entrée de quarantaine. Ça sert aussi de transfert pour les plateaux repas ». Ghika ajoute : « Aucun contact direct. Aucun risque d’agent pathogène qui se propage ». Elle demande : « Et il sera identifié quand cet agent pathogène ? ». A cet instant débarque Didier Lanski, dépêché par la gestion des hôpitaux et annonce : « Dans 5 jours. Le laboratoire ne peut pas faire mieux ».

La directrice de l’établissement lui apprend avoir besoin de transférer une trentaine de patients dans d’autres hôpitaux pour pouvoir agrandir la zone de quarantaine et mieux séparer les gens sains des gens infectés : « C’est la seule façon de limiter la mortalité ». Le contrôleur de gestion pour l’agence régionale de santé affirme que c’est impossible : « Cela représenterait un coût énorme. D’autant que les urgences des autres hôpitaux sont déjà débordées ». La fille d’Anémone lance : « Y’a pas seulement une épidémie à gérer dans la zone de quarantaine. Y’a aussi des soins à assurer. D’accord ? Et j’ai besoin de personnel ». Didier Lanski cherche à savoir combien de médecins sont sur place. Ghika confie : « Un médecin, une infirmière et je compte les rejoindre dès que je serais équipé ». Le contrôleur de gestion pour l’agence régionale de santé le questionne : « Y’a-t-il des cas lourds ? ». Le médecin répond : « Non. En tout cas aucun qui nécessite un passage au bloc ». Dans ce cas, Didier Lanski pense que l’équipe qui est sur place est capable de gérer. Jeanne lâche : « Vous vous rendez compte qu’ils vont tous tomber malade ! ». Il dit : « Le taux de mortalité dans de type de Coronavirus est de 3 à 4%. Soit en l’occurrence 2 décès potentiels. Donc envoyer plus de personnel c’est augmenter le risque d’infection et donc de décès ». Jeanne explose : « Vous êtes complètement con ou quoi ? ». Carole Leconte l’invite à se calmer. La fille d’Anémone balance : « Mais ce sont pas des pourcentages qui sont là-dedans d’accord ? C’est des êtres humains ! ». Didier Lanski balance : « Et moi je vous conseille de mieux gérer vos émotions si vous souhaitez conserver votre poste ».

.

Plus belle la vie fait battre le cœur des téléspectateurs depuis 2004. La série tient toujours sa promesse de divertissement et d’émotions, alliant suspense, romance, comédie et sujets de société. C’est une histoire mais aussi un espace où l’on se retrouve face à la vie de tous les jours, dans une réalité sociétale quotidienne et multiculturelle, ouverte et multiple.

Les médias utilisés sur ce site appartiennent à Telfrance, france•3 et à leurs auteurs.

© PBLV-plusbellelavie.fr (2004 – 2020)